Les résumés de Charles

20 SEPTEMBRE 2021

SPS NIEUL 4 - 0 APREMONT

COUPE DES PAYS DE LA LOIRE - TOUR 2

Après avoir éliminés St-Mathurin il y a deux semaines, les hommes de Gérald Delahaye accueillent cet après-midi Apremont (D3) pour la suite de leur parcours en Coupe des Pays de la Loire

Composition de Nieul : J.Marchand – E.Garel, T.Brand, Jo.Pateau, B.Poiraud – V.Migné, C.Billet – D.Girardeau, X.Bocquier, K.Mériot, - J.-P.Guédon
Remplaçants : M.Servant etA.Billet
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

Les locaux rentrent plutôt de bonne manière dans cette rencontre, en se montrant les premiers dangereux. Situé sur la gauche de la surface de réparation, K.Mériot tente une bonne frappe, qui est détournée en corner par le gardien d’Apremont (6’). La réponse des visiteurs ne se fait pas attendre. Sur un centre venu de la droite, la défense de la St-Pierre repousse le danger. Le ballon revient alors sur un joueur d’Apremont dont la reprise passe au-dessus du cadre (13’). Malgré leur supériorité hiérarchique, on constate rapidement chez les coéquipiers de X.Bocquier un manque cruel d’envie ainsi que quelques erreurs techniques. Malgré ce constat regrettable, le jeune K.Mériot, soucieux de gagner sa place régulièrement dans l’équipe, récupère un bon ballon sur la droite de la surface et enchaîne avec une frappe dans un angle fermé que le portier d’Apremont détourne en corner (25’). Les visiteurs réagissent ensuite timidement sur une frappe à ras de terre bien captée par J.Marchand (29’). Alors que les Nieulais sont de moins en moins concentrés et performants, un heureux coup du sort va se produire en leur faveur ! Sur son côté droit, E.Garel effectue un bon centre au point de pénalty, qui est coupé par un défenseur adverse de la tête dans sa propre cage (1-0 ; 30’). Un but contre son camp aussi imparable qu’inattendu qui permet aux « Rouges & Noirs » d’ouvrir le score ! Les Nieulais prennent donc les devants, tout en continuant à être décevants… L’équipe d’Apremont a bien compris qu’il y avait la place pour recoller au score, et s’y emploie ! Il faut un excellent retour de Jo.Pateau qui se jette de tout son corps pour contrer une bonne frappe qui prenait la direction de la cage (40’). Il faut attendre les arrêts de jeu de la première période pour frissonner de nouveau côté Nieulais. C.Billet remise sur X.Bocquier, qui adresse un centre au second poteau pour la reprise de K.Mériot, détournée en corner par le portier adverse (45’). Au terme d’un premier acte assez décevant, la St-Pierre est chanceuse de mener au score (1-0) au moment de rejoindre les vestiaires. Des recadrages vont y être effectués, et on attend beaucoup mieux dans l’attitude en seconde période.

Revenus sur le rectangle vert avec la ferme intention de mieux faire, les Nieulais commencent par se faire une frayeur. Suite à un mauvais dégagement de la défense, l’ailier droit d’Apremont adresse un centre au second poteau pour la reprise de son coéquipier qui est contrée en corner pat T.Brand (48’). Puis, au fil des minutes, les locaux vont nous montrer un tout autre visage, celui-ci bien meilleur ! Sur un corner de V.Migné, la tête décroisée de M.Servant frôle le montant gauche de la cage des visiteurs (52’). Puis, sur un débordement côté droit plein de vivacité de E.Garel, ce dernier adresse un centre parfait pour J.-P.Guédon qui manque sa reprise en l’envoyant dans le ciel (54’). La légende raconte que Thomas Pesquet aurait aperçu le ballon du match à bord de la station spatiale internationale ! On approche de l’heure de jeu, quand M.Servant écope d’un carton blanc sévère et laisse ses partenaires en infériorité numérique pendant dix minutes (60’). Paradoxalement, c’est pendant ce laps de temps que Nieul va doubler la mise. D.Girardeau décale idéalement C.Billet aux abords de la surface de la réparation, qui enroule une merveille de frappe et trompe le gardien d’Apremont (2-0 ; 66’). Ce deuxième but va littéralement couper les jambes des visiteurs qui vont petit à petit lâcher prise dans ce match. Durant le dernier quart d’heure, des vagues rouges et noires vont déferler dans la moitié de terrain des visiteurs ! J.-P.Guédon décale D.Girardeau sur la droite de la surface. La frappe excentrée du jeune Nieulais est bloquée par le portier adverse (77’). On retrouve D.Girardeau « on fire » qui pique une accélération côté gauche, pénètre dans la surface et enchaîne avec une frappe croisée qui est bien repoussée par le gardien d’Apremont (80’). Quelques secondes plus tard, on assiste à un copier-coller de la dernière action, mais sur le côté droit (81’). Le jeune D.Girardeau ne baisse pas la tête pour autant. Bien lancé par X.Bocquier, il perd son duel face au portier visiteur. La gonfle revient alors dans les pieds de C.Billet qui ajoute un troisième but (3-0 ; 83’) !  La qualification désormais assurée, la St-Pierre joue libérée. B. Poiraud est monté aux avants postes. Il est à la réception d’un centre au second poteau et remise sur J.-P.Guédon dont la reprise est arrêtée par le gardien d’Apremont (89’). On le sait tous, un attaquant a besoin de marquer, c’est viscéral ! Ce vieux briscard de J.-P.Guédon ne se décourage pas. Bien lancé en profondeur sur la droite de la surface par V.Migné, il décoche une belle frappe croisée dont il a le secret et clôt le score (4-0 ; 90’+2) !

 

La St-Pierre se qualifie pour le tour suivant de la Coupe des Pays de la Loire (4-0), non sans s’être fait peur en première période. La réaction attendue a eu lieu au cours de la deuxième période. Que les choses soient claires, à l’avenir cela pourrait nous coûter cher de passer au travers d’une mi-temps. Ce match doit nous servir d’avertissement et de leçon afin de gagner en régularité.

 

Crédit texte : C.Mornet
Crédit photos : A.Migné

5 SEPTEMBRE 2021

ST MATHURIN 2 - 6 SPS NIEUL 

COUPE DES PAYS DE LA LOIRE - TOUR 1

Après avoir été éliminés de la Coupe de France dimanche dernier, les hommes de Gérald Delahaye ont rendez-vous cet après-midi avec St-Mathurin (D3) pour leur entrée en lice dans la Coupe des Pays de la Loire

Composition de Nieul : J.Marchand – B.Poiraud, N.Poiraud, F.Reneleau, N.Gigaud – C.Billet, V.Migné – E.Garel, X.Bocquier, J.-P.Guédon – M.Servant (cap)
Remplaçants : E.Meteyer, T.Brand, E.Gazeau
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

Dès les premières minutes de la rencontre, les Nieulais se mettent en mouvement et développent un jeu qui déstabilise la défense de St-Mathurin. A la suite d’un beau mouvement collectif, E.Garel talonne pour X.Bocquier qui enchaîne avec une bonne frappe axiale. Cette dernière est détournée en corner par le gardien des locaux (7’). Le corner tiré par V.Migné, atterrit au point de pénalty, où, du plat du pied, E.Garel ouvre le score d’une reprise imparable (0-1 ; 8’). Mis en confiance par cette ouverture du score rapide, la St-Pierre poursuit sa marche en avant. E.Garel effectue une bonne percée sur le côté droit de la surface, puis adresse un centre tendu au premier poteau, où se jette N. Gigaud pour couper la trajectoire de ballon et faire le break (0-2 ; 11’). Paradoxalement, après ce deuxième but, les partenaires de M.Servant vont se perdre et laisser des opportunités aux locaux pour réduire l’écart. Sur un corner tendu au premier poteau, J.Marchand repousse avec autorité le cuir. Mais ce dernier retombe dans les pieds d’un Mathurinois qui le reprend et réduit l’écart (1-2 ; 16’). Après un quart de jeu de bonne facture, le rythme du match va considérablement baisser. Le soleil de plomb et la chaleur, combinés aux efforts intenses fournis par les acteurs de la rencontre pèsent sur les organismes. La rencontre va donc cruellement manquer d’intensité pendant une bonne vingtaine de minutes. En effet, il faut attendre les cinq dernières minutes du premier acte pour que les Nieulais nous fassent de nouveau frissonner. C’est le jeune E.Gazeau qui sonne le réveil d’une frappe puissante à ras de terre aux trente mètres qui est déviée par un défenseur Mathurinois en corner (40’). Puis, dans le temps additionnel, C.Billet décale parfaitement N.Gigaud à une vingtaine de mètres de la cage. Le jeune Nieulais décoche alors un tir puissant qui est détournée par le portier des locaux en corner (45’+3). Les locaux tenteront ensuite de revenir au score avant la pause. Heureusement, Julien Marchand bloque parfaitement la tentative lointaine de leur attaquant (45’+4). Les vingt-deux acteurs peuvent désormais retourner au frais dans leur vestiaire pour une pause bien méritée, tant les organismes ont souffert de la chaleur écrasante.

Dès l’entame de la seconde période, on peut constater que les quinze minutes de pause ont été plus bénéfiques pour les locaux que pour les visiteurs ! Suite à un ballon bêtement perdu dans son camp, la St-Pierre se fait punir… L’attaquant Mathurinois pénètre à toute vitesse sur la gauche de la surface, élimine J.Marchand, et adresse un centre chirurgical au second poteau pour son partenaire, qui n’a plus qu’à pousser la gonfle dans le but vide pour égaliser (2-2 ; 55’). Piqués au vif par ce but donné aux locaux, les coéquipiers de M.Servant remettent le bleu de chauffe ! N.Gigaud effectue une percée sur le côté gauche, puis repique vers l’axe, où il déclenche une bonne frappe qui est bloquée par le gardien des jaunes (57’). Une dizaine de minutes plus tard, T.Brand est bousculé irrégulièrement par un défenseur Mathurinois dans la surface. L’arbitre accorde logiquement un pénalty à la St-Pierre (69’). C.Billet, le spécialiste de l’exercice, ne tremble pas et prend le portier des locaux à contrepied (2-3 ; 70’). Malgré leur court avantage au score, les Nieulais se font de nouveau peur sur corner. Celui-ci est dégagé par la défense et revient sur un Mathurinois qui frappe à l’entrée de la surface. Heureusement, sa tentative passe juste au-dessus de la barre transversale (73’). On entre alors dans le dernier quart d’heure du match. C’est le moment que choisissent les partenaires de B.Poiraud pour définitivement tuer le match. N.Gigaud lance parfaitement E.Garel en profondeur dans le dos de la défense. Le jeune espoir Nieulais ne tremble pas et remporte son duel face au gardien adverse (2-4 ; 77’). Quelques instants plus tard, C.Billet déborde sur le côté gauche et adresse un centre au point de pénalty pour la reprise du capitaine M.Servant qui fait mouche (2-5 ; 81’). La messe est dite mes seigneurs ! Toutefois, T.Brand trouve encore la lucidité de lancer N.Poiraud sur le couloir droit. Ce dernier centre alors au second poteau pour la reprise de J.-P.Guédon qui ajoute un sixième but (2-6 ; 90’+4). Le cauchemar s’arrêta là pour nos amis Mathurinois.

 

Après la lourde défaite de dimanche dernier face à un adversaire nettement supérieur, il était important de réagir et de remettre les pendules à l’heure ce dimanche. C’est chose faite avec une large victoire (2-6) qui aura mis du temps à se dessiner. Il s’agit maintenant de bien récupérer afin de bien entamer le championnat face à Longeville-sur-Mer dimanche prochain.

 

Crédit texte : C.Mornet

29 AOUT 2021

SPS NIEUL 1 - 6 F. AIZENAY

COUPE DE FRANCE - TOUR 1

Après presque dix mois sans aucun match officiel, les hommes de Gérald Delahaye retrouvent ce dimanche le chemin de la compétition. Et le programme est copieux ! En effet, c’est de La France d’Aizenay (R2) qu’ont hérités les Nieulais pour leur entrée en lice en Coupe de France. Un match déséquilibré sur le papier, mais on le sait bien, la magie de la coupe offre parfois de belles surprises.

Composition de Nieul : J.Marchand – Q.Brochet, A.Billet (cap), S.Mintovt, N.Gigaud – X.Bocquier, V.Migné, C.Billet, N.Poiraud – M.Servant, J.-P.Guédon
Remplaçants : E.Garel, B.Poiraud, E.Gazeau, N.Girard
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

Comme on pouvait le prévoir, les visiteurs se montrent rapidement dangereux. Dès les premières minutes du match, J.Marchand est contraint de claquer en corner une bonne frappe venu de la gauche de sa surface (2’). Le portier de la St-Pierre récidive quelques minutes plus tard sur une frappe similaire (7’). Peu avant le quart d’heure de jeu, les Nieulais perdent leur capitaine à la suite d’un claquage (12’). Quelque peu déstabilisés par la sortie prématurée de A.Billet, les Nieulais concèdent ensuite bon nombre d’occasions, souvent à cause d’un manque de rigueur sur le marquage. Suite à une balle piquée dans le dos de la défense de la St-Pierre, l’attaquant des bleus tente un lob sur le gardien des locaux. Heureusement, sa tentative échoue au-dessus de la barre transversale (15’). Acculés en défense, les partenaires de M.Servant s’en remettent à la forme de leur gardien pour ne pas concéder l’ouverture du score. En effet, Julien Marchand retarde à deux reprises l’échéance (19’ et 23’). Malheureusement, suite à une passe en profondeur, il se fait éliminer par l’attaquant adverse. Le ballon est alors contré et revient sur le n°7 d’Aizenay qui frappe et ouvre le score (0-1 ; 24’). Après être passé devant au tableau d’affichage, les visiteurs ne ralentissent pas le rythme. Bien lancé en profondeur à l’entrée de la surface, l’ailier gauche des visiteurs tente alors une balle piquée qui est bien repoussée par J.Marchand (30’). Au fil des minutes, la pression se fait de plus en plus forte sur la cage Nieulaise. Si forte, qu’elle contraint M.Servant à commettre une faute dans la surface de réparation. L’arbitre de la rencontre accorde alors un pénalty pour Aizenay (31’). Le tireur des visiteurs ne tremble pas et prend le portier de la St-Pierre à contre-pied (0-2 ; 32’). Le break étant fait pour les bleus, la tâche se complique considérablement pour les coéquipiers de C.Billet. D’autant plus, lorsque l’ailier gauche Agésinate adresse un centre tendu, parfaitement coupé au premier poteau par son partenaire qui ajoute un nouveau but (0-3 ; 38’) ! Au terme d’une première période plutôt agréable et intéressante des deux côtés, ce sont les visiteurs qui mènent la danse (0-3). Les trois divisions d’écart entre les deux clubs se font cruellement ressentir…

L’objectif de la seconde période est donc de ne pas baisser les bras, de continuer les efforts, et de ne rien lâcher ! Message compris par N.Gigaud qui lance parfaitement E.Garel en profondeur. Ce dernier élimine le gardien, mais est contré par le pied d’un défenseur avant de pouvoir marquer (47’). Malheureusement, le sort d’acharne une nouvelle fois sur la St-Pierre… A la suite d’un duel, Q.Brochet se luxe l’épaule et est contraint de sortir du rectangle vert (60’). Malgré tout, les « Rouges & Noirs » ne perdent pas leur abnégation. Sur un corner de V.Migné, S.Mintovt vient couper la trajectoire du ballon aux six mètres et trompe le portier d’Aizenay (1-3 ; 64’). Quelque peu enhardis par cette réduction de l’écart, les Nieulais tentent de faire douter leurs adversaires. La bonne frappe axiale de N.Gigaud est bloquée sans difficulté par le gardien visiteur (70’). Mais deux minutes plus tard, la défense de la St-Pierre craque à nouveau. D’un subtile lob sur J.Marchand, l’attaquant des bleus ajoute un nouveau but pour Aizenay (1-4 ; 72’) . L’indéboulonnable portier Nieulais réalisera ensuite deux belles parades (76’ et 86’), mais sera contraint de s’incliner de nouveau à deux reprises (1-5 ; 83’ et 1-6 ; 88’).

Contrairement à la saison précédente, l’aventure en Coupe de France s’achève prématurément pour les hommes de G.Delahaye (1-6). Malgré beaucoup de choses intéressantes, l’écart de divisions avec Aizenay était trop conséquent pour se qualifier. Il s’agit maintenant de bien récupérer, de corriger les petites erreurs qui leur ont coûter cher, et de retenir certaines phases de jeu intéressantes entrevues par moment. Ces phases de jeu, qui, reproduites face à des adversaires de niveau départemental, feront mouche à coup sûr !

 

Crédit texte : C.Mornet
Crédit photo : A.Migné

25 OCTOBRE 2020

SPS NIEUL 1 - 0 RS LES CLOUZEAUX

CHAMPIONNAT D2 - J4

Après trois succès lors des trois premières journées de championnat, les hommes de Gérald Delahaye souhaitent à tout prix réaliser la passe de quatre en accueillant Les Clouzeaux, concurrent direct pour les places de haut de tableau en fin de saison.

Composition de Nieul : J.Marchand – A.Bulteau, Jo.Pateau, S.Mintovt, J.Imbert – C.Billet, Q.Brochet – V.Migné, M.Servant (cap), X.Bocquier – E.Garel
Remplaçants : Q.Moreau, F.Reneleau, J.-P.Guédon
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

Après un premier quart d’heure de réglage des systèmes de jeu et des combinaisons de passes, mais sans réelle occasion de but, c’est sur coup de pied arrêté que la St-Pierre se montre la première dangereuse. Plus exactement sur un corner frappé par Corentin Billet pour la reprise de Valentin Migné à l’entrée de la surface. Manque de chance, sa reprise est sauvée sur la ligné par un défenseur Cluzélien (20’). La réaction des visiteurs ne se fait pas attendre. Plein axe, à une bonne trentaine de mètres de la cage Nieulaise, un joueur adverse décoche une puissante frappe qui vient fracasser la barre transversale de la cage gardée par Julien Marchand (23’). Dans la foulée, Nieul part rapidement en contre-attaque, et Valentin Migné est idéalement lancé en profondeur dans le dos de la défense. En position de frappe, ce dernier voit sa tentative détournée en corner (24’). Petit à petit, le match devient assez ouvert. Reste maintenant à régler ce problème de finition qui fait défaut aux deux équipes. Peu avant la demi-heure de jeu, à la suite d’un corner frappé au second poteau,  la reprise d’un Cluzélien trouve le petit filet extérieur du but Nieulais (28’). Les visiteurs poussent en cette fin de première période. A quelques secondes de la mi-temps, sur un centre côté droit adressé au second poteau, la gonfle est reprise de la tête par l’attaquant adverse. Julien Marchand nous gratifie alors d’une parade de haut vol pour maintenir ses coéquipiers à flot (44’). Après un premier acte assez ouvert, les deux formations sont invitées à rejoindre leur vestiaire respectif sur un score nul et vierge (0-0).

Après quelques petits réglages et recadrages tactiques de la part de Gérald Delahaye au sein du vestiaire, les partenaires de Jonathan Pateau font leur retour sur le rectangle vert avec la ferme intension d’aller chercher la victoire par le jeu. Sur la droite de la surface, Valentin Migné est le premier à lancer les hostilités, mais voit sa frappe repoussée par le portier Cluzélien (54’). Ensuite, c’est Anthony Bulteau qui adresse un long ballon à destination de la surface où se trouve Mathieu Servant, dont la reprise de la tête au second poteau passe de peu à côté de la cible (59’). Il manque aux Nieulais cette précision dans le dernier geste pour ouvrir le score… Corentin Billet trouve cette précision, mais sa frappe axiale est trop molle pour inquiéter le portier visiteur (73’). A l’orée du dernier quart d’heure, sur une action d’école, Jean-Philippe Guédon lance Valentin Migné dans le couloir droit. Ce dernier enchaîne avec un centre tendu au second poteau, pour la reprise de Corentin Billet qui est contrée en corner par un défenseur adverse (75‘). Si les Nieulais sont plutôt dominateurs, ils doivent néanmoins rester vigilants, car les Cluzéliens peuvent à n’importe quel moment faire parler la poudre. C’est justement ce qui va se passer à une dizaine de minutes du terme de la rencontre, quand une puissante frappe axiale, détournée par un défenseur, oblige Julien Marchand à réaliser une superbe claquette pour envoyer le ballon sur le haut de sa barre transversale (81’). On n’était pas loin de la catastrophe ! Ce nouvel  avertissement sans frais n’a pas pour effet de freiner les ardeurs des « Rouges et Noirs », bien au contraire ! En fin de match, la fatigue commence à se faire ressentir, notamment dans la défense des Clouzeaux. Corentin Billet l’a bien compris et récupère un excellent ballon dans les pieds d’un adversaire à vingt mètres du but. Il décale parfaitement Xavier Bocquier qui trouve la lucidité d’enrouler une magnifique frappe en force pour enfin faire trembler les filets et ouvrir le score (1-0 ; 86’) ! Les Nieulais ont eu le mérite d’y croire jusqu’au bout et sont logiquement récompensés de leurs efforts ! Quant aux Cluzéliens, ils ne parviendront pas à se remettre de ce but encaissé en toute fin de match.

Au terme d’un match qui aurait pu basculer des deux côtés, ce sont les Nieulais qui sont finalement parvenus à tirer leur épingle du jeu en raflant la mise (1-0) dans le « money time ».

 

Crédit texte : Charles Mornet
Crédit photos : Angéline Migné

ST MATHURIN 1 - 2 SPS NIEUL 

CHAMPIONNAT D3 - J4

SPS NIEUL 2 - 7 ROSNAY

CHAMPIONNAT D4 - J4

FOOT ESPOIR 5 - 0 ENT. NIEUL / JARD

CHAMPIONNAT D1 - J3

18 OCTOBRE 2020

SPS NIEUL 6 - 3 MOUCHAMPS

COUPE DE VENDEE DES RESERVES - J3

Après deux revers consécutifs dans ce mini-championnat de Coupes de Vendée des réserves, les hommes de Gwenaël Horn accueillent Mouchamps avec pour objectif d’ouvrir le compteur points dans cette compétition.

Composition de Nieul : C.Pontoreau – F.Mollé, N.Poiraud, B.Poiraud, Q.Moreau – M.Guillou, V.Migné – G.Moreau, J.-P.Guédon, N.Gigaud – Q.Tesson
Remplaçants : M.Rousseau, V.Orizet, P.Mollé
Entraîneur : G.Horn

Dans ce match ouvert sur le papier, ce sont les locaux qui lancent rapidement les hostilités. Jean-Philippe Guédon décale Nathan Gigaud sur la gauche de la surface, qui adresse un bon centre au premier poteau à destination de Quentin Tesson, dont le contrôle orienté lui permet de se mettre en position de frappe et d’ouvrir le score (1-0 ; 6’). Les partenaires de Brandon Poiraud sont décidés à animer cette rencontre en s’appliquant à créer du jeu. Peu après le quart d’heure de jeu, Quentin Tesson lance Nathan Gigaud en profondeur dans le dos de la défense. Malheureusement, la frappe à ras de terre de ce dernier est bloquée par le gardien de Mouchamps (20’). Quelques minutes plus tard, suite à un excellent centre de Fabien Mollé, Quentin Tesson voit sa reprise au point de pénalty repoussée miraculeusement par le portier adverse (26’). Très bon dans l’animation offensive, les Nieulais vont ensuite se montrer redoutables dans l’efficacité. Gaëtan Moreau lance Quentin Tesson sur la gauche de la surface. Ce dernier adresse un centre au second pour Nathan Gigaud qui élimine le gardien, temporise, et pousse le cuir au fond des filets (2-0 ; 34’). Quasiment inoffensif depuis le début de la rencontre, Mouchamps réagit sur une frappe excentrée à droite de la surface, que Clément Pontoreau maîtrise sans difficulté (36’). On approche de la fin du temps réglementaire lorsque Quentin Tesson lance Jean-Philippe Guédon dans le dos de la défense Mouchampaise. En finisseur d’expérience, « Jean-Phi » se présente face au portier adverse et croise en force une belle frappe à ras de terre qui fait mouche (3-0 ; 44’). Cette très bonne première mi-temps est un peu tachée par une erreur d’inattention suite  à un coup-franc joué rapidement au milieu de terrain où la défense de la St-Pierre finit par se faire surprendre (3-1 ; 45’+1). Quoiqu’il en soit, au terme d’une première période réussie, la St-Pierre rejoint son vestiaire avec deux buts d’avance au tableau d’affichage (3-1).

De retour sur la pelouse, les Nieulais ne vont pas baisser en régime. Bien au contraire ! Bien lancé en profondeur, Nathan Gigaud pénètre dans la surface de réparation et élimine le gardien. A ce moment là, ce dernier laisse traîner sa main sur la jambe du Nieulais et le déséquilibre irrégulièrement. L’arbitre accorde logiquement un pénalty en faveur des rouges et noirs (48’). Fraichement rentré en jeu, Valentin Orizet se charge de le transformer en deux temps, après une première tentative repoussée par le portier Mouchampais (4-1 ; 49’). Quelques instants plus tard, la St-Pierre récupère rapidement le cuir qui arrive dans les pieds de Quentin Tesson. Ce dernier lance Nathan Gigaud dans le couloir droit, qui pénètre dans la surface, frappe en force et ajoute un nouveau but au compteur (5-1 ; 51’). Avec quatre buts de retard, Mouchamps se décide enfin à se réveiller. Clément Pontoreau est contraint à une parade de haut vol, main opposée,  sur une frappe puissante des vingt-cinq mètres (53’). A l’orée du dernier quart d’heure, Brandon Poiraud dévie involontairement un coup-franc, et oblige le portier de la St-Pierre à claquer le ballon en corner (75’). Dans la continuité, le corner est repris au premier poteau par un Mouchampais. Brandon Poiraud se rattrape bien en repoussant le cuir sur sa ligne de but (76’). Mais à dix minutes de la fin du match, la défense de la St-Pierre se fait surprendre sur un corner coupé de la tête au second poteau par un adversaire qui réduit l’écart (5-2 ; 80’). Vexés d’avoir encaissé un nouveau but suite à un coup de pied arrêté, les coéquipiers de Matthieu Guillou repartent à l’attaque. Idéalement placé, Mehdi Rousseau loupe son duel face au gardien visiteur (81’). Quelques minutes plus tard, sur le côté gauche, Jean-Philippe Guédon adresse un bon centre pour Gaëtan Moreau qui devance la sortie du portier de Mouchamps et marque (6-2 ; 87’) ! Les visiteurs inscrivent ensuite un troisième but sur une frappe déviée par la défense Nieulaise (6-3 ; 90’). Dans les arrêts de jeu, Clément Pontoreau claque parfaitement en corner un puissant coup-franc direct (90’+2).

Victoire logique et méritée pour la St-Pierre (6-3) qui décroche son premier succès dans cette compétition dont le nouveau format est un mini-championnat.

 

Crédit texte : Charles Mornet
Crédit photos : Angéline Migné

VENANSAULT 4 - 2 SPS NIEUL 

CHALLENGE DE VENDEE DES RESERVES - J3

ENT.NIEUL/JARD 3 - 3 ILE D'ELLE

AMICAL

18 OCTOBRE 2020

SPS NIEUL 6 - 3 MOUCHAMPS

COUPE DE VENDEE DES RESERVES - J3

Après deux revers consécutifs dans ce mini-championnat de Coupes de Vendée des réserves, les hommes de Gwenaël Horn accueillent Mouchamps avec pour objectif d’ouvrir le compteur points dans cette compétition.

Composition de Nieul : C.Pontoreau – F.Mollé, N.Poiraud, B.Poiraud, Q.Moreau – M.Guillou, V.Migné – G.Moreau, J.-P.Guédon, N.Gigaud – Q.Tesson
Remplaçants : M.Rousseau, V.Orizet, P.Mollé
Entraîneur : G.Horn

Dans ce match ouvert sur le papier, ce sont les locaux qui lancent rapidement les hostilités. Jean-Philippe Guédon décale Nathan Gigaud sur la gauche de la surface, qui adresse un bon centre au premier poteau à destination de Quentin Tesson, dont le contrôle orienté lui permet de se mettre en position de frappe et d’ouvrir le score (1-0 ; 6’). Les partenaires de Brandon Poiraud sont décidés à animer cette rencontre en s’appliquant à créer du jeu. Peu après le quart d’heure de jeu, Quentin Tesson lance Nathan Gigaud en profondeur dans le dos de la défense. Malheureusement, la frappe à ras de terre de ce dernier est bloquée par le gardien de Mouchamps (20’). Quelques minutes plus tard, suite à un excellent centre de Fabien Mollé, Quentin Tesson voit sa reprise au point de pénalty repoussée miraculeusement par le portier adverse (26’). Très bon dans l’animation offensive, les Nieulais vont ensuite se montrer redoutables dans l’efficacité. Gaëtan Moreau lance Quentin Tesson sur la gauche de la surface. Ce dernier adresse un centre au second pour Nathan Gigaud qui élimine le gardien, temporise, et pousse le cuir au fond des filets (2-0 ; 34’). Quasiment inoffensif depuis le début de la rencontre, Mouchamps réagit sur une frappe excentrée à droite de la surface, que Clément Pontoreau maîtrise sans difficulté (36’). On approche de la fin du temps réglementaire lorsque Quentin Tesson lance Jean-Philippe Guédon dans le dos de la défense Mouchampaise. En finisseur d’expérience, « Jean-Phi » se présente face au portier adverse et croise en force une belle frappe à ras de terre qui fait mouche (3-0 ; 44’). Cette très bonne première mi-temps est un peu tachée par une erreur d’inattention suite  à un coup-franc joué rapidement au milieu de terrain où la défense de la St-Pierre finit par se faire surprendre (3-1 ; 45’+1). Quoiqu’il en soit, au terme d’une première période réussie, la St-Pierre rejoint son vestiaire avec deux buts d’avance au tableau d’affichage (3-1).

De retour sur la pelouse, les Nieulais ne vont pas baisser en régime. Bien au contraire ! Bien lancé en profondeur, Nathan Gigaud pénètre dans la surface de réparation et élimine le gardien. A ce moment là, ce dernier laisse traîner sa main sur la jambe du Nieulais et le déséquilibre irrégulièrement. L’arbitre accorde logiquement un pénalty en faveur des rouges et noirs (48’). Fraichement rentré en jeu, Valentin Orizet se charge de le transformer en deux temps, après une première tentative repoussée par le portier Mouchampais (4-1 ; 49’). Quelques instants plus tard, la St-Pierre récupère rapidement le cuir qui arrive dans les pieds de Quentin Tesson. Ce dernier lance Nathan Gigaud dans le couloir droit, qui pénètre dans la surface, frappe en force et ajoute un nouveau but au compteur (5-1 ; 51’). Avec quatre buts de retard, Mouchamps se décide enfin à se réveiller. Clément Pontoreau est contraint à une parade de haut vol, main opposée,  sur une frappe puissante des vingt-cinq mètres (53’). A l’orée du dernier quart d’heure, Brandon Poiraud dévie involontairement un coup-franc, et oblige le portier de la St-Pierre à claquer le ballon en corner (75’). Dans la continuité, le corner est repris au premier poteau par un Mouchampais. Brandon Poiraud se rattrape bien en repoussant le cuir sur sa ligne de but (76’). Mais à dix minutes de la fin du match, la défense de la St-Pierre se fait surprendre sur un corner coupé de la tête au second poteau par un adversaire qui réduit l’écart (5-2 ; 80’). Vexés d’avoir encaissé un nouveau but suite à un coup de pied arrêté, les coéquipiers de Matthieu Guillou repartent à l’attaque. Idéalement placé, Mehdi Rousseau loupe son duel face au gardien visiteur (81’). Quelques minutes plus tard, sur le côté gauche, Jean-Philippe Guédon adresse un bon centre pour Gaëtan Moreau qui devance la sortie du portier de Mouchamps et marque (6-2 ; 87’) ! Les visiteurs inscrivent ensuite un troisième but sur une frappe déviée par la défense Nieulaise (6-3 ; 90’). Dans les arrêts de jeu, Clément Pontoreau claque parfaitement en corner un puissant coup-franc direct (90’+2).

Victoire logique et méritée pour la St-Pierre (6-3) qui décroche son premier succès dans cette compétition dont le nouveau format est un mini-championnat.

 

Crédit texte : Charles Mornet
Crédit photos : Angéline Migné

VENANSAULT 4 - 2 SPS NIEUL 

CHALLENGE DE VENDEE DES RESERVES - J3

ENT.NIEUL/JARD 3 - 3 ILE D'ELLE

AMICAL

11 OCTOBRE 2020

BELLEVILLE 1 - 2 SPS NIEUL

CHAMPIONNAT D2 - J3

SPS NIEUL 4 - 2 SOULLANS

CHAMPIONNAT D3 - J3

Après une victoire et une défaite lors des deux premières journées, les hommes de Gwenaël Horn ont pour objectif de retrouver le goût de la victoire cet après-midi en accueillant Soullans.

 

Composition de Nieul : C.Pontoreau - B.Poiraud, N.Poiraud, V.Faivre (cap), F.Mollé - M.Guillou, V.Migné - N.Gigaud, M.Rousseau, V.Orizet - J.-P.Guédon

Remplaçants : Q.Tesson, G.Moreau, Q.Moreau

Entraîneur : G.Horn

Après une dizaine de minutes d'observation, où les deux équipes se mettent en place, ce sont les Nieulais qui se mettent seuls en danger suite à une perte de balle en défense. L'attaquant de Soullans récupère la gonfle, puis croise trop son tir (11'). La réponse des locaux ne se fait pas attendre. A l'entrée de la surface, Mehdi Rousseau enroule une belle frappe qui est déviée en corner par le gardien de Soullans (17'). Quelques instants plus tard, on retrouve ce vieux briscard de Mehdi Rousseau qui cette fois-ci se mue en passeur pour Nathan Gigaud sur la gauche de la surface, dont la frappe excentrée est repoussée par le portier visiteur (19'). Globalement bien en place sur le rectangle vert, les Nieulais ont par moment de petits instants d'inattention défensive. Heureusement, Clément Pontoreau rassure ses coéquipiers en s'interposant sur une frappe dans un angle fermé venue de la gauche de sa surface (21'). Faisant jeu égal face à une belle équipe de Soullans, les coéquipiers de Victor Faivre poussent pour ouvrir le score. D'abord, Valentin Migné voit sa belle tentative axiale boxée en corner (23'). Puis, Jean-Philippe Guédon voit son lointain coup-franc direct "juninhesque" repoussé par le gardien adverse (29'). Malheureusement, la St-Pierre n'a pas réussi à concrétiser ses quelques occasions intéressantes. Et comme souvent dans ces cas là, elle va le payer cher ! A quelques minutes de la mi-temps, sur une percée axiale, l'attaquant Soullandais prend de vitesse toute la défense Nieulaise, se présente face à Clément Pontoreau, et d'une balle piquée astucieuse, ouvre le score au meilleure des moments (0-1 ; 41'). Malgré une bonne première mi-temps, où les Nieulais ont fait jeu égal avec Soullans, leur manque de réalisme offensif leur est préjudiciable au moment de regagner leur vestiaire (0-1).

De retour sur le rectangle vert, les partenaires Mathieu Guillou ont la ferme intension de poursuivre les efforts fournis en première période, en les conjuguant avec de l'efficacité. C'est ce que tente d'appliquer Mehdi Rousseau en lançant Nathan Gigaud en profondeur dans le dos de la défense. Mais le portier visiteur veille au grain en effectuant une sortie tonique (52'). Comme souvent, la St-Pierre va ensuite donner le bâton pour se faire battre... A la suite d'une mésentente dans la défense Nieulaise, l'attaquant de Soullans récupère le cuir, crochète le gardien, se met en position de tir, et frappe. Heureusement, en bon capitaine, Victor Faivre sauve ses coéquipiers d'un second but (59'). Dans la continuité, le corner est tiré et repris victorieusement de la tête au point de pénalty. Soullans fait le break (0-2 ; 60') ! A ce moment là, Nieul n'a plus le choix, et doit lâcher les chevaux ! Quentin Moreau décale idéalement Valentin Migné sur la gauche de la surface. Malheureusement "Valou" dévisse trop sa frappe (66'). A l'orée du dernier quart d'heure, un coup-franc lointain est dévié de la tête à destination de Nathan Gigaud qui butte une nouvelle fois sur le dernier rempart de Soullans (75'). Les supporters des rouges et noirs commencent à s'impatienter et à perdre espoir devant tant d'occasions manquées. Quand soudain, Nathan Gigaud envoie une merveille de balle piquée à destination de Quentin Tesson à l'entrée de la surface, dont la reprise pleine de spontanéité fait mouche et relance la St-Pierre (1-2 : 80') ! Cette réduction de l'écart a pour mérite de booster encore plus les ardeurs des hommes de Gwenaël Horn. On retrouve le "feu follet" Nathan Gigaud qui déborde sur le côté droit et adresse un bon centre en retrait qui est coupé par Valentin Migné pour l'égalisation Nieulaise (2-2 ; 80') ! Toutes les cartes du match sont donc redistribuées et les partenaires de Brandon Poiraud se déchainent de plus belle ! Jean-Philippe Guédon décale Nathan Gigaud sur le côté droit, dont le centre tendu est repris magnifiquement par Quentin Tesson qui s'offre un doublé personnel deux jours après avoir fêter ses 28 ans (3-2 ; 86') ! Et pour que l'histoire soit parfaite, dans les arrêts de jeu, Quentin Tesson se mue en passeur pour rendre l'appareil à Nathan Gigaud qui trompe le portier adverse et soigne le goal-average (4-2 ; 90'+3) ! En l'espace d'un quart d'heure, la St-Pierre a passé quatre buts à la défense de Soullans ! L'efficacité est donc revenue au meilleur des moments !

 

Une victoire qui aura mis longtemps à se dessiner, mais au final une victoire méritée (4-2) qui permet à l'équipe réserve d'occuper la quatrième place au classement avec 6 points (2 victoires - 1 défaite).

 

 

Crédit texte : Charles Mornet

Crédit photo : Angéline Migné

LA BOISSIERE 4 - 1 SPS NIEUL 

CHAMPIONNAT D4 - J3

ENT.NIEUL/JARD 0 - 5 ROCHESERVIERE

CHAMPIONNAT D1 - J3

4 OCTOBRE 2020

SPS NIEUL 0 - 9 OLYMPIQUE SAUMUR  

COUPE DE FRANCE - TOUR 4 

Après avoir successivement éliminé Landeronde, St-Julien-des-Landes, Le Boupère et Noyen-sur-Sarthe, les hommes de Gérald Delahaye ont le privilège d'accueillir un "gros morceau", à savoir l'Olympique de Saumur (N3). Cinq divisions séparent donc les deux formations. Pour les Nieulais, l'objectif n'est pas le résultat, mais d'apprendre en se confrontant à une telle équipe.

 

Composition de Nieul : J.Marchand - F.Reneleau, Jo.Pateau, S.Mintovt, J.Imbert - S.Noire, A.Billet (cap) - X.Bocquier, M.Servant, A.Bulteau - C.Billet

Remplaçants : N.Gigaud, Q.Brochet, V.Orizet et V.Migné

Entraîneur : G.Delahaye

Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

Dans des conditions de jeu plus que délicates (pluie et vent violent), ce sont les visiteurs qui rapidement prennent la mesure de la rencontre. Suite à un centre tendu venu du côté gauche, Julien Marchand parvient à repousser le cuir en deux temps (3'). Malgré la différence de niveau (5 divisions), les partenaires d'Alexandre Billet tentent quelques actions intéressantes en début de match, mais se heurtent au bloc défensif de Saumur. Les pensionnaires de National 3 (ex CFA2) vont ensuite faire preuve d'un réalisme glacial. A la suite d'un une-deux à l'entrée gauche de la surface, l'ailier Saumurien ouvre le score d'une frappe croisée imparable (0-1 ; 7'). Ensuite, le gardien de la St-Pierre boxe une puissante frappe axiale. La gonfle revient sur un adversaire dont la reprise est détournée en corner (10'). Plus les minutes passent, plus les Nieulais subissent la grosse pression de leur adversaire. Ce dernier ne tarde pas pour faire le break suite à un coup-franc axial frappé à ras de terre , qui fait mouche (0-2 ; 14'). Quatre minutes plus tard, un nouveau une-deux à l'entrée gauche de la surface, débouche sur une puissante frappe sous la barre d'un Julien Marchand impuissant (0-3 ; 18'). En plus de la tempête météorologique, une seconde tempète Saumurienne est venu fracasser la défense de la St-Pierre en l'espace de onze minutes. Sonnés, les coéquipiers de Sébastien Mintovt ne jouent pas assez en bloc, ce qui donne lieu à pas mal de petits moment d'inatention. De plus, ces trois buts encaissés coup sur coup ont eu pour conséquence de casser quelque peu le mental de toute l'équipe. Bref, les Nieulais mesurent toute la différence qu'il peut y avoir entre un bon club de niveau départemental et un club de niveau National 3. Malheureusement, les nombreux spectateurs présent malgré la pluie, n'ont pas grand chose à se mettre sous la dent du côté de leur équipe favorite. Ils vont même voir les visiteurs ajouter un quatrième but sur une tête à bout portant juste avant la mi-temps (0-4 ; 40'). Largement et logiquement menée au score (0-4) au moment de rejoindre son vestiaire, la St-Pierre va tenter de profiter de ces quinze minutes de répits, pour récupérer et tenter de recadrer certains détails qui leur ont coûté cher.

Malgré le fait que la qualification soit maintenant beaucoup plus utopique qu'elle ne l'était au coup d'envoi, les "Rouges et Noirs" veulent quand même sauver l'honneur, question de fierté et d'orgueil ! Malheureusement, malgré plein de bonne volonté, ils ne parviennent pas à inquiéter le portier de Saumur qui passe un après-midi assez tranquille. Peu avant l'heure de jeu, les Saumuriens repassent la vitesse supérieure, et suite à un débordement sur son côté, l'ailier droit centre au second poteau pour la reprise de son coéquipier qui, libre de tout marquage, ajoute un cinquième but (0-5 ; 57'). Quelques minutes plus tard, c'est Jonathan Pateau qui est contraint à sauver ses partenaires en repoussant une frappe sur sa ligne (65'). Mais dans la foulée, sur un bon décalage sur la gauche de la surface, Saumur ajoute un nouveau but (0-6 ; 66'). Heureusement que notre "Marchou" national reste concentré. Il effectue deux parades décisives en deux minutes (70' et 71'). A l'orée du dernier quart d'heure, les visiteurs ajoutent un septième but (0-7 ; 74'), puis un huitième (0-8 ; 77'). Julien Marchand effectue ensuite trois nouvelles parades décisives (79', 80' et 85'), mais ne peut rien faire sur une superbe frappe enroulée à la "Thierry Henry" en fin de match (0-9 ; 86').

Certes, la St-Pierre s'incline lourdement (0-9). Cependant, il y a des défaites dont on peut être fier, et celle ci en est une ! L'ensemble du club félicite les joueurs et le staff pour cette jolie épopée en Coupe de France. Aujourd'hui, la marche était beaucoup trop haute... Puisse cette défaite et ce parcours nous servir pour la suite de la saison.

Pour conclure, le club remercie chaleureusement l'Olympique de Saumur pour son respect et son fair-play, sur et en dehors du terrain. Bonne saison à vous Messieurs ! En espérant que nos deux clubs connaissent la joie d'une montée en fin de saison.

 

Crédit texte : Charles Mornet

Crédit photos : Angéline Migné

ST FULGENT 9 - 0 SPS NIEUL

COUPE DE VENDEE DES RESERVES - J2

SPS NIEUL 3-0 FEC LA CHAIZE   

CHAMPIONNAT D2 - J2 - 27/09/20

Deux semaines après une première victoire acquise sur la pelouse de St-Vincent-sur-Graon, les hommes de Gérald Delahaye accueillent cet après-midi la réserve de La Chaize-le-Vicomte. L'occasion de poursuivre la belle série de victoires entamée depuis le début de saison.

Composition de Nieul : J.Marchand - F.Reneleau, Jo.Pateau, S.Mintovt, J.Imbert - A.Billet (cap), S.Noire - A.Bulteau, M.Servant, N.Gigaud - C.Billet

Remplaçants : X.Bocquier, Q.Brochet, V.Orizet

Entraîneur : G.Delahaye

Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

Le premier quart d'heure du match peut être qualifié de quart d'heure d'observation, les deux formations ayant du mal à rentrer dans la partie. Petit à petit, ce sont les visiteurs qui commencent à prendre confiance. A la suite d'un débordement sur le côté droit, l'ailier de La Chaize, à la lutte avec Sébastien Mintovt, parvient à pénéter dans la surface est à décocher une frappe que Julien Marchand est contraint de repousser. Le cuir revient dans le jeu et est repris par un adversaire qui s'essaye à deux reprises. La première est contrée par Jonathan Pateau, tandis que la seconde est repoussée sur la ligne par Sébastien Mintovt (20'). On peut vraiment dire que la St-Pierre a frôler la correctionnelle sur ce coup là. Les rouges et noirs réagissent timidement sur coup de pied arrêté, mais la tête de Jérôme Imbert passe au dessus de la cage (24'). Rarement on aura vu cette équipe Nieulaise dormir et ronronner autant sur le rectangle vert depuis le début de saison. On peut expliquer cette situation par un manque cruel d'envie et de mouvement. Les visiteurs tentent donc d'en profiter. Lancé en profondeur, l'attaquant de La Chaize se heurte à la sortie de Julien Marchand. Le ballon est ensuite repris par un de ses coéquipiers qui pense ouvrir le score, mais c'est sans compter sur la détermination de Sébastien Mintovt qui sauve encore une fois ses partenaires (32'). Avant la pause syndicale, les Nieulais parviennent à réagir timidement. Nathan Gigaud voit son centre-tir capté par le portier visiteur (44'), avant d'enrouler une frappe du pied droit à une vingtaine de mètre du but, qui frôle la lucarne (45'+2). Les deux formations regagnent leur vestiaire sur un score nul et vierge (0-0). Ce score est plutôt flatteur pour les Nieulais, tant ils ont été apathiques au cours de cette première période.

Après s'être énergiquement fait remonter les bretelles durant la mi-temps, les coéquipiers de Jonathan Pateau reviennent sur le rectangle vert avec de meilleures intensions. Alexandre Billet se teste sur coup-franc direct, mais sa tentative est arrêtée par le portier de La Chaize (49'). Quelques minutes plus tard, Corentin Billet lance Matthieu Servant dans le couloir droit. Ce dernier adresse un centre au premier poteau pour la reprise de Nathan Gigaud qui n'est pas cadrée (57'). La St-Pierre se fait de plus en plus menaçante au fil des minutes. Corentin Billet décale idéalement Nathan Gigaud en direction du but, mais le jeune Nieulais trouve encore une fois le gardien adverse sur son chemin (59'). Quelques instants plus tard, alors qu'il est lancé sur la gauche de la surface, Xavier Bocquier est bousculé irrégulièrement par un défenseur de La Chaize. L'arbitre accorde donc logiquement un pénalty à Nieul et expulse un joueur de La Chaize pour des propos trop véhéments (64'). Fidèle à son habitude, Corentin Billet ne tremble pas et transforme ce pénalty pour permettre à la St-Pierre d'ouvrir le score (1-0 ; 65') ! En supériorité numérique, les minutes qu'il reste à jouer vont être beaucoup plus simple à gérer pour les Nieulais. Xavier Bocquier lance Corentin Billet à l'entrée de la surface. Ce dernier temporise, effectue une feinte de frappe, élimine le gardien et pousse le cuir dans le but vide (2-0 ; 78') ! En fin de match, les deux remplaçants vont faire mouche. Côté gauche, Quentin Brochet adresse un bon centre qui est coupé au second poteau par Valentin Orizet pour le troisième but (3-0 ; 86') ! A défaut d'être séduisants, les Nieulais ont donc été réalistes cet après-midi (3-0).

Au terme d'un match très poussif et chanceux, les Nieulais décrochent une deuxième victoire (3-0) en autant de matchs de championnat. On ne retiendra pas grand chose de ce match si ce n'est les trois points.

Maintenant, toutes les têtes et tous les esprits sont tournés vers la réception de Saumur (National 3) en Coupe de France samedi prochain à 16h30. Tout le club vous attend nombreux habillé de rouge et de noir pour soutenir nos joueurs qui auront plus que jamais besoins de leurs fabuleux supporters ! IMPOSSIBLE N'EST PAS NIEULAIS !

 

Crédit texte : Charles Mornet

Crédit photos : Angéline Migné

ST GILLES 4 - 0 SPS NIEUL

CHAMPIONNAT D3 - J2

SPS NIEUL 1 - 3 ES LONGEVILLE

CHAMPIONNAT D4 - J2

E* SPS NIEUL/JARD 2 - 2 FCEBM LES ESSARTS

CHAMPIONNAT D1 Fém. - J1

SPS NIEUL 6-0 SS NOYEN SUR SARTHE   

3EME TOUR CDF - LE 20/09/2020 

Après avoir successivement éliminé Landeronde-St-Georges, St-Julien-Vairé, et Le Boupère, les hommes de Gérald Delahaye accueillent cet après-midi Noyen-sur-Sarthe (R3) avec un objectif clair : décrocher la qualification et ainsi obtenir les fameux maillots officiels de la Coupe de France offerts par la FFF.

Composition de Nieul : J.Marchand - F.Reneleau, Jo.Pateau, S.Mintovt, J.Imbert - A.Billet (cap), S.Noire - A.Bulteau, M.Servant, X.Bocquier - C.Billet

Remplaçants : N.Gigaud, Q.Brochet, V.Orizet

Entraîneur : G.Delahaye

Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

Ce sont les visiteurs qui se procurent la première opportunité de la partie suite à un centre venu du côté droit. Vigilant, Julien Marchand repousse ce centre vicieux (1'). Rapidement, le temps ensoleillé laisse place à de gros nuages noirs et une grosse averse de pluie. Dans ces conditions de jeux difficiles, les Nieulais réussissent parfaitement à s'adapter et à se montrer dangereux. Tout d'abord, suite à un centre côté gauche de Mathieu Servant pour Corentin Billet au point de pénalty dont la reprise passe au dessus de la barre transversale (10'). Ensuite, c'est sur le côté droit que Anthony Bulteau déborde son adversaire direct, pénètre dans la surface et adresse un centre en retrait millimétré pour Alexandre Billet dont la reprise à ras de terre fait mouche et permet à la St-Pierre d'ouvrir le score (1-0 ; 15') ! Les Nieulais sont dans le tempo, et cette ouverture du score leur donne de l'allant. Le défenseur latéral gauche Jérôme Imbert vient apporter un soutien offensif de poids. Idéalement décalé dans son couloir, il adresse un centre parfait pour Corentin Billet dont la reprise instantanée est repoussée chanceusement par le portier Sarthois (20'). La St-Pierre manque de réalisme dans le dernier geste, mais les coéquipiers d'Alexandre Billet ne sont pas loin de la vérité dans cette première demi-heure de jeu. Le dernier quart d'heure de la première période est à mettre à l'actif des visiteurs. Cependant, malgré que les coéquipiers d'Alexandre Billet ont regardé joué les visiteurs, ils n'ont néanmoins pas été mis en véritable danger d'un retour au score. Au moment de rejoindre les vestiaires, la St-Pierre mène logiquement au tableau d'affichage (1-0).

Le quart d'heure de pause syndicale a fait du bien aux partenaires de Jonathan Pateau qui retrouvent rapidement leur rythme de début de match. Suite à un beau mouvement à trois, Corentin Billet à droite de la surface, décale idéalement Mathieu Servant dont la frappe est en plein sur le gardien de Noyen (48'). Peu après l'heure de jeu, Anthony Bulteau déborde dans le couloir gauche et centre au second poteau pour Nathan Gigaud qui est un poil trop court pour couper la trajectoire du ballon (65'). Le jeune Nathan Gigaud remet ça deux minutes plus tard, mais sa frappe enroulée du pied droit flirt avec la lucarne (67'). Mais à force de pousser, la St-Pierre va finir par être récompensée. Nathan Gigaud lance Anthony Bulteau sur la droite de la surface, qui s'y reprend à deux fois pour battre le portier visiteur, et fait littéralement exploser de joie tout un stade (2-0 ; 68') ! Ce break en faveur des Nieulais va avoir pour conséquence directe une démobilisation des joueurs de Noyens-sur-Sarthe, qui vont le payer cash. Quant aux Nieulais, ce but va totalement les libérer. A l'orée du dernier quart d'heure, Anthony Bulteau adresse un nouveau centre au deuxième poteau pour Nathan Gigaud dont la tête vient mourir sur le poteau (72'). Quelques minutes plus tard, suite à un coup-franc joué rapidement dans le rond central par Alexandre Billet, Nathan Gigaud déborde sur le côté gauche, transmet le cuir à Anthony Bulteau qui envoie une offrande pour Mathieu Servant qui ne se prive pas pour fusiller le portier adverse (3-0 ; 75') ! Trois minutes plus tard, Quentin Brochet se fait faucher dans la surface de réparation (78') et obtient un pénalty que le spécialiste de l'exercice Corentin Billet transforme sans trembler (4-0  ; 79') ! La St-Pierre est en démonstration et Noyen a complètement perdu le fil du match. A tel point qu'un défenseur Sarthois manque totalement sa relance. Corentin Billet récupère le cuir et décoche un lob parfait à trente mètre qui termine sa course dans la cage (5-0 ; 85') ! Moins d'une minute après ce cinquième but, Nathan Gigaud lance idéalement Valentin Orizet dans le dos de la défense, et s'en va remporter son face à face avec le gardien visiteur (6-0 ; 86') ! Les Nieulais peuvent profiter de l'ambiance de feu des dernières minutes pour savourer cette performance de haut niveau !

Victoire méritée, nette et sans bavure des hommes de Gérald Delahaye (6-0) qui décrochent leur billet pour le 4ème tour de la compétition et par la même occasion les maillots officiels Nike Coupe de France offerts par la FFF ! Merci messieurs de nous avoir offert un tel spectacle ! Rendez-vous mercredi midi pour connaître notre adversaire au prochain tour.

 

 

Crédit texte : Charles MORNET

Crédit photos : Angéline MIGNE

SPS NIEUL  4-6 MAREUIL SC  

COUPE DE VENDEE DES RESERVES - J1

FC OLONNE CHATEAU 2 - 2 SPS NIEUL (7 TAB à 6)

CHALLENGE DE VENDEE DES RESERVES - J1