Les résumés de Charles

33830498_10156314911438959_6163350568807

12 DECEMBRE 2021

ES BELLEVILLE 0 - 4 SPS NIEUL

CHAMPIONNAT D2 - J11

Invaincus en championnat depuis trois matchs, les hommes de G.Delahaye se déplacent cet après-midi sur la pelouse du leader Bellevillois. Seconds du championnat à deux longueurs de leur adversaire du jour, les partenaires de A.Billet savent qu’en cas de victoire, la St-Pierre sera sacrée honorifiquement championne d’automne, et passera les fêtes à la première place du classement.

Composition de Nieul : J.Marchand (cap) –F.Mollé, M.Servant, A.Billet (cap), B.Poiraud – Q.Brochet, V.Migné – N.Gigaud, C.Billet, E.Garel – J.-P.Guédon
Remplaçants : E.Gazeau, A.Mollé et M.Guillou
Entraîneur : F.Reneleau (en l’absence de G.Delahaye)
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

266986594_301292558673973_4314348648798913693_n.jpg
266707532_301292562007306_3653099623371978070_n.jpg

Motivée comme jamais, la St-Pierre prend rapidement les manettes de cette rencontre au sommet. Côté droit, J.-P.Guédon adresse un centre pour C.Billet aux seize mètres. Le numéro dix Nieulais se débarrasse alors de son vis-à-vis et enroule une frappe imparable qui touche le montant et pénètre dans la cage (0-1 ; 7’) ! Six minutes plus tard, on retrouve C.Billet sur le côté gauche. Le maître à jouer des « Rouges et Noirs » envoie une longue ouverture côté opposé à destination de N.Gigaud, qui pénètre dans la surface, crochète son défenseur direct, et enchaîne avec une frappe croisée qui touche le poteau et rentre à l’intérieur du but (0-2 ; 13’) ! La défense à trois de Belleville prend l’eau de toute part ! Fébrile et en manque de confiance, un défenseur des locaux, décide de jouer en retrait vers son gardien. Malin, N.Gigaud a anticipé cette passe en retrait et intercepte la gonfle pour partir en face à face avec le gardien des Bleus, l’éliminer et inscrire un troisième but (0-3 ; 19’) ! Quel réalisme ! Dans ces circonstances délicates pour les locaux, leur entraîneur (D.Neau) décide de modifier son système de jeu afin de solidifier sa défense qui en a bien besoin. L’effet est quasiment immédiat, puisque les Bellevillois sont un peu mieux dans l’utilisation du ballon, et un peu plus solide défensivement. Toutefois, la St-Pierre ne s’arrête pas de jouer pour autant. J.-P.Guédon voit sa belle frappe enroulée à l’entrée de la surface détournée en corner par le portier des Bleus (32’). Dans le dernier quart d’heure de la première période, Belleville tente de réduire l’écart. Tout d’abord sur un centre repris au second poteau qui passe de peu à côté de la cage Nieulaise (35’). Puis sur un coup-franc direct à une vingtaine de mètres du but, bien capté par J.Marchand (42’). Au terme d’une première période solide et froide de réalisme, c’est logiquement que les coéquipiers de M.Servant regagnent leur vestiaire avec trois buts d’avance (0-3).

266206675_301292538673975_6319600397900135615_n.jpg
266296894_301292565340639_5526190585464907907_n.jpg

On le sait très bien, en football tout peut aller très vite ! En ce début de seconde période, les Nieulais sont invités à être vigilants et à ne pas se relâcher, car ils savent tous que les Bellevillois se sont pris une grosse soufflante à la mi-temps et qu’ils vont forcément réagir. Visiblement, cette soufflante à peut être été un poil trop forte, puisque les locaux vont une nouvelle fois se faire surprendre en début de seconde période ! Q.Brochet élimine deux Bellevillois et lance N.Gigaud en profondeur sur le côté droit. Ce dernier adresse un centre millimétré au second poteau  pour C.Billet dont la reprise fait trembler les filets (0-4 ; 49’). Vexés de s’être une nouvelle fois fait surprendre, les locaux tentent de sauver les meubles. Sur un coup-franc lointain adressé dans la surface de réparation, un Bellevillois reprend le cuir de la tête et oblige J.Marchand à le claquer en corner (52’). Le gardien Nieulais se montre à nouveau décisif en bloquant une tête consécutive à un bon centre (56’). Frustrés de recevoir une leçon d’efficacité et agacés devant tant de manque de réussite, certains Bellevillois ont les nerfs à vif et finissent par se perdre dans des contestations inutiles. Ce qui vaudra à l’un d’entre eux un carton blanc et donc une exclusion de dix minutes (57’-67’). Paradoxalement, durant ce laps de temps, les Nieulais sont un peu moins bien et se contentent de bien gérer leur avantage conséquent. J.Marchand bloque parfaitement un coup-franc direct (60’), avant d’en détourner un autre en corner (79’). Toutefois, le portier Nieulais se procure une petite frayeur en relâchant le ballon sur une frappe qu’il semblait maîtriser. S’en suis un léger cafouillage, heureusement sans conséquences (80’). En fin de match, la St-Pierre nous offre un dernier baroud d’honneur. A la suite d’un bon « une-deux » entre C.Billet et E.Gazeau, ce dernier se retrouve en position de frappe sur la gauche de la surface. Quelque peu excentrée, la frappe du jeune Nieulais est repoussée par le gardien de Belleville (89’).

Après une prestation aboutie, c’est en toute logique que les partenaires de A.Billet s’imposent sur la pelouse de Belleville (0-4). Les Nieulais ont su rapidement prendre la mesure de leur adversaire en jouant sur leurs faiblesses. En termes comptables, à la mi-saison, la St-Pierre prend la tête du championnat, et s’offre le titre honorifique de championne d’automne ! Comme dirait le regretté Jean-Yves Lafesse : « Pourvu que ça dure ! »

266496544_301292568673972_8570874348982371388_n.jpg

SPS NIEUL B 0 - 2 FC JARD/AVRILLE
CHAMPIONNAT D3 - J11

SPS NIEUL C
FORFAIT

NIEUL / JARD FEMININES 5 - 1 POUZAUGES
CHAMPIONNAT D1 - J2

267701260_301292542007308_6743762846279623427_n.jpg
266555499_301292548673974_4584369851213742627_n.jpg
266860118_301292545340641_7712926930057391416_n.jpg
266609112_301292555340640_8226614371707194679_n.jpg

Crédit texte : Charles MORNET

Crédit photos : Angéline MIGNE

5 DECEMBRE 2021

SPS NIEUL 1 - 0 FC TALMONT

CHAMPIONNAT D2 - J10

Après trois déplacements consécutifs (1V, 1N, 1D), les hommes de G.Delahaye retrouvent la saveur d’un match à domicile en ce premier week-end de décembre en accueillant les voisins du FC Talmont. Intraitables à domicile cette saison en championnat (4 victoires en autant de matchs), les partenaires de A.Billet comptent bien réussir la passe de cinq en ce dimanche après-midi.

Composition de Nieul : J.Marchand – B.Poiraud, Jo.Pateau, A.Billet (cap), N.Gigaud – Q.Brochet, M.Servant, C.Billet – D.Girardeau, J.-P.Guédon, M.Rousseau
Remplaçants : E.Garel et E.Gazeau
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

Après un premier quart d’heure où les deux formations quadrillent plutôt bien le terrain, ce sont les Talmondais qui vont se procurer les premières opportunités de la rencontre. L’ailier droit des visiteurs décale son partenaire dans l’axe, et ce denier enchaîne avec une bonne frappe qui est bien stoppée par J.Marchand (12’). Le gardien de la St-Pierre se montre ensuite de nouveau décisif, en arrêtant une tentative adverse (15’), avant de bloquer dans ses gants un coup-franc direct (17’). Ces trois timides occasions concédées, n’entament pas la volonté et l’enthousiasme des « Rouges & Noirs ».  Réputé pour son excellente vision du jeu, N.Gigaud effectue une longue ouverture à destination de J.-P.Guédon. Sur le côté droit de la surface, l’expérimenté « Jean-Phi » élimine le gardien de but et enchaîne avec une frappe croisée qui part en direction de la cage. Malheureusement, un défenseur adverse est revenu en catastrophe et empêche la gonfle de pénétrer dans la cage (21’). Dans les minutes qui suivent, les Nieulais, déjà bien en place, vont se montrer de plus en plus costaud et vigilants. Ce qui va leur permettre de se procurer des opportunités intéressantes. Intelligemment, C.Billet récupère un bon ballon dans la moitié de terrain des visiteurs. Le maestro de la St-Pierre décale parfaitement J.-P.Guédon sur le côté droit de la surface, dont la frappe puissante est détournée en corner par le portier Talmondais (41’). Dans la continuité, sur ce corner, un défenseur des Jaunes semble éloigner le danger, mais le cuir revient dans les pieds de M.Servant, seul aux dix-huit mètres, dont la reprise instantanée est encore une fois claquée en corner par le dernier rempart adverse (42’). Les nombreux supporters présents autour de la pelouse l’ont bien compris, c’est le moment de donner de la voix afin que leurs protégés concrétisent leur domination avant le retour au vestiaire ! Dans la dernière minute du temps réglementaire, suite à un « une-deux » entre J.-P.Guédon et E.Garel, ce dernier avance dans le couloir droit et adresse une passe parfaite dans l’intervalle à destination de M.Rousseau, esseulé à proximité du point de pénalty, qui d’un plat du pied imparable, donne l’avantage à Nieul au meilleur des moments (1-0 ; 44’) ! Auteurs d’une première période plutôt solide, c’est logiquement que les Nieulais ont été récompensés en fin de première mi-temps. Ils rejoignent leur vestiaire pour un quart d’heure de récupération en menant sur la plus petite des marges (1-0).

De retour sur le rectangle vert, les vingt-deux acteurs mettent quelques minutes avant de relancer la machine. Peu après l’heure de jeu, C.Billet effectue une percée au milieu de terrain. Visionnaire, le technicien Nieulais jette un coup d’œil sur le gardien de Talmont qui est sorti loin de sa surface pour on ne sait quelle raison. Il tente alors un lob improbable de près de quarante mètres qui vient mourir à quelques centimètres à l’extérieur de la cage (64’). Après cette grosse frayeur, les visiteurs vont réagir timidement. Un défenseur des « Rouges & Noirs » se fait éliminer par l’avant-centre adverse. Aux abords de la surface, ce dernier décoche une frappe trop prévisible pour tromper la vigilance de J.Marchand (70’). On arrive alors dans le dernier quart d’heure de cette rencontre dans lequel les Nieulais vont tout tenter pour se mettre à l’abri définitivement. Ayant toujours du carburant dans les chaussettes, E.Garel déborde dans son couloir droit et pénètre à l’intérieur de la surface, pour ensuite adresser un bon centre en retrait à destination de Q.Brochet qui ne cadre malheureusement pas sa reprise (86’). Ce manque de réussite sera sans conséquence, puisque Talmont ne parviendra pas à égaliser.

Pour la saint Gérald, les hommes de G.Delahaye ont offert à leur entraîneur une victoire importante et globalement méritée (1-0) ! Un succès précieux (le 5ème en 5 matchs à domicile) qui permet aux Nieulais de se positionner à la seconde place du classement, à deux longueurs du leader Belleville-sur-Vie. Et devinez donc où se déplacera la St-Pierre dimanche prochain ? Et bien à Belleville-sur-Vie ! On vous y attend nombreux pour ce match au sommet ! Le dernier en championnat avant les fêtes de fin d’années.

US AUBIGNY B 3 - 0 SPS NIEUL B
CHAMPIONNAT D3 - J10

SPS NIEUL C 1 - 5 US AUBIGNY C
CHAMPIONNAT D4 - J10

Crédit texte : Charles MORNET

28 NOVEMBRE 2021

USMT LA TRANCHE / ST MICHEL 1 - 1 SPS NIEUL

CHAMPIONNAT D2 - J9

Après avoir décrochés leur première victoire à l’extérieur en championnat dimanche dernier sur la pelouse de la Boissière-des-Landes, les hommes de G.Delahaye se déplacent à nouveau ce dimanche. Cette fois ci sur la pelouse de La Tranche-sur-Mer, avec pour objectif de maintenir la dynamique !

Composition de Nieul : J.Marchand – B.Poiraud, Jo.Pateau, J.Imbert, N.Gigaud – V.Migné, A.Billet (cap) – D.Girardeau, J.-P.Guédon, M.Rousseau – E.Garel
Remplaçants : Q.Brochet, E.Gazeau, Q.Tesson
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

262049711_291602189643010_3057349742224632395_n.jpg
262065808_291602186309677_8646521318448340501_n.jpg

Après quelques minutes de « mise en chauffe » à cause du froid, ce sont les Tranchais qui se mettent les premiers en évidence sur une demi-volée aux seize mètres qui est captée sans difficulté par J.Marchand (12’). La St-Pierre réagit ensuite par l’intermédiaire de J.-P.Guédon qui lance parfaitement N.Gigaud dans le couloir gauche. Le feu follet Nieulais accélère avant de repiquer vers l’axe en direction du but, d’où il décoche une bonne frappe qui flirte avec la barre transversale (18’). On ne va pas se mentir, cette première mi-temps est compliquée du côté des visiteurs. En effet, les partenaires de Jo.Pateau sont souvent un peu trop loin du porteur du ballon, ce qui génère beaucoup de courses « à droite à gauche ». De plus, ils ne parviennent pas à bien tenir le ballon dans le secteur offensif… Bref, c’est compliqué ! Néanmoins, c’est dans ce genre de match que l’on peut constater la solidarité et la force de caractère d’un groupe. Certes, les Nieulais subissent, mais ils font parfaitement le dos rond et tiennent avec fermeté la barre du navire !  Ils parviennent même à se procurer quelques opportunités. Comme quand N.Gigaud tente une demi volée plein axe à vingt mètres de la cage Tranchaise, mais sa frappe ne surprend pas la vigilance du gardien des locaux (31’). On l’a dit, la St-Pierre parvient malgré tout à contenir les vagues bleues qui déferlent dans sa moitié de terrain. Les locaux se montrent donc dangereux sur phases arrêtées. Suite à un corner dégagé par la défense Nieulaise, la gonfle revient au second poteau pour la reprise de l’ailier Tranchais qui est détournée de façon autoritaire par J.Marchand en corner (37’). Dans la continuité, un joueur adverse est à la réception de ce second corner. Heureusement, sa reprise aux huit mètres s’envole au-dessus de la cage (38’). Au terme d’une première mi-temps compliquée, les « Rouges et Noirs » regagnent leur vestiaire pour quinze minutes de récupération bien méritées sur un score nul et vierge (0-0).

260552537_291602196309676_7966515014664060978_n.jpg
261094202_291602192976343_5929320396349166844_n.jpg

De retour sur le rectangle vert, les coéquipiers de A.Billet continuent à subir le jeu de Tranchais beaucoup plus tranchant ! La défense de la St-Pierre est prise à défaut sur une passe en profondeur dans son dos. Heureusement, l’avant-centre des locaux tergiverse et n’appuie pas assez sa frappe pour tromper J.Marchand, auteur d’un arrêt décisif (56’). Le gardien du temple Nieulais va ensuite se montrer une nouvelle fois déterminant. L’ailier gauche des locaux adresse un centre au second poteau pour son partenaire qui remise astucieusement dans l’axe pour son attaquant dont la frappe puissante est bien repoussée par le portier de la St-Pierre (63’). Petit à petit, après l’heure de jeu, le bloc Nieulais se met à jouer plus haut sur le terrain, ce qui permet aux visiteurs d’avoir un peu plus la possession de ballon, et de concéder moins d’occasions. Lancé à pleine vitesse sur la gauche de la surface de réparation, N.Gigaud décoche une belle frappe qui est arrêtée par le portier Tranchais (66’). On est entré dans le « money time » quand J.-P.Guédon, situé à une bonne quarantaine de mètres du but sur le côté gauche, adresse un centre vicieux en direction de la surface. Tellement vicieux que le ballon vient mourir sur la barre transversale (83’) … Le hold-up aurait été parfait ! Dans la continuité, les locaux repartent à l’attaque en remontant rapidement la totalité du terrain pour arriver en nombre dans la surface de réparation. Le cuir est alors parfaitement et licitement récupérer par la défense de la St-Pierre. Sauf pour Monsieur Cornuat, l’arbitre de la rencontre, qui accorde un pénalty plus que généreux aux locaux (84’). Le tireur de La Tranche prend J.Marchand à contrepied et ouvre le score (1-0 ; 85’). A.Billet, le capitaine Nieulais, avec un langage courtois et polis, demande alors des explications auprès de l’arbitre. « Pouvez-vous me dire quel joueur bleu à commis la faute ? » lui demande-t-il. Incapable de lui répondre, Monsieur Cornuat fait preuve d’un excès d’autorité en lui adressant un carton blanc, l’excluant ainsi pour les dix prochaines minutes (86’). Le temps additionnel est déjà bien entamé quand J.Imbert est victime d’un très vilain tacle sur le genou de la part d’un joueur Tranchais (90’+4). Volontaire ou pas, ce vilain geste mérite une expulsion directe. Sauf pour Monsieur Cornuat qui sort seulement un carton jaune de sa poche, alors que le joueur Nieulais se tord de douleurs à juste titre. Après que Jérôme ait quitté ses partenaires, il reste ce dernier coup-franc à tirer. Dans le rond central, J.Marchand envoie un long ballon pour la tête de Q.Tesson à l’entrée de la surface qui trompe le gardien des locaux (1-1 ; 90’+6) ! Un but plein de niaque et de rage qui fait exploser le banc Nieulais !

Au terme d’un match compliqué, les hommes de G.Delahaye ramènent un bon point de ce déplacement à La Tranche (1-1). Le très bon état d’esprit et la solidarité dont fait preuve le groupe depuis le début de saison y sont surement pour quelque chose ! Ce bon point ramené avec souffrance est à faire fructifier dès dimanche prochain à domicile face à Talmont. On vous y attend nombreux !

 

Tout le club s’associe à moi pour souhaiter un prompt rétablissement à Jérôme (dit « La since ») suite au vilain tacle qu’il a subi au niveau du genou. On espère tous te revoir le plus vite possible sur les terrains Jérôme !

SPS NIEUL B 0 - 4 FCOC OLONNE
CHAMPIONNAT D3 - J9

SPS NIEUL C
FORFAIT

Crédit texte : Charles MORNET

Crédit photos : Angéline MIGNE

21 NOVEMBRE 2021

JF LA BOISSIERE 0 - 4 SPS NIEUL

CHAMPIONNAT D2 - J8

Après avoir concédés leur troisième défaire en autant de déplacement, dimanche dernier sur la pelouse des Essarts, les hommes de G.Delahaye se déplacent cet après-midi chez le voisin de La Boissière-des-Landes. Les objectifs de ce derby sont clairs : effacer la claque reçue le week-end dernier et ouvrir le compteur de point pris à l’extérieur.

Composition de Nieul : J.Marchand (cap) – F.Reneleau, Jo.Pateau, J.Imbert, N.Gigaud – V.Migné, A.Billet (cap), C.Billet – D.Girardeau, M.Servant, M.Rousseau
Remplaçants : J.-P.Guédon, B.Poiraud, Q.Brochet
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

260096431_286594050143824_5592437239260066477_n.jpg
259746241_286593360143893_2052440942342774098_n.jpg

Bien en jambes dès les premières minutes du match, les coéquipiers de Jo.Pateau ne tardent pas à se mettre en évidence. Suite à une touche de F.Reneleau pour D.Girardeau, ce dernier pénètre sur le côté droit de la surface et enchaine avec une bonne frappe à ras de terre qui est repoussée par le gardien des locaux (9’). Le ton est donné ! Quelques secondes plus tard, bien lancé sur la gauche de la surface, C.Billet caresse le ballon de l’extérieur du pied droit et pense ouvrir le score. C’est sans compter sur le retour in-extremis d’un défenseur de La Boissière qui sauve le ballon sur sa ligne (10’). Auteure de dix minutes encourageantes, la St-Pierre va concrétiser sa domination sur un corner du maestro V.Migné qui trouve au premier poteau A.Billet. La belle tête décroisée du capitaine Nieulais fait trembler le petit filet opposé (0-1 ; 13’) ! En confiance après ce début encourageant, les visiteurs s’enhardissent et font le spectacle ! A presque trente mètres de la cage et en qualité de fin observateur, M.Servant a vu que le portier de La Boissière était avancé. L’avant-centre de la SPSN tente alors un lob rempli de finesse et de délicatesse et le réussit (0-2 ; 25’) ! Complètement dépassés dans le jeu, les locaux semblent impuissant face aux nombreuses vagues rouges et noires qui viennent déferler dans leur camp. M.Servant lance parfaitement C.Billet dans le couloir gauche, qui adresse un bon centre au second poteau pour la reprise de V.Migné qui est repoussée par le gardien Boissierois (32’). Quelques minutes plus tard, M.Rousseau déborde dans le couloir gauche et centre au second poteau pour V.Migné qui crochette son adversaire direct et enchaîne avec une frappe de nouveau repoussée par le portier adverse. La gonfle revient alors sur M.Servant, dont la reprise n’est pas cadrée (39’). Il est 15h40, quand le réveil des locaux se met à sonner, avec quarante minutes de retard ! Situé au point de pénalty, l’avant-centre des Bleus décoche une puissante frappe que J.Marchand repousse avec beaucoup d’autorité.  Le ballon revient alors sur Jo.Pateau qui ne tergiverse pas et le dégage immédiatement en corner (40’). Quelques instants plus tard, à la suite d’un centre venu de la gauche, la bonne tête de l’ailier droit Boissierois est bien repoussée par le portier de la St-Pierre (44’). Au terme d’une bonne première mi-temps où ils auraient pu encore plus creuser l’écart, les Nieulais regagnent leur vestiaire avec deux buts d’avance (0-2), en toute logique.

260040005_286593546810541_7660507397798264568_n.jpg
259415507_286593533477209_1590595583768349135_n.jpg

De retour sur le rectangle vert, les coéquipiers de F.Reneleau doivent garder le même rythme et la même envie de « bouffer » leur adversaire du jour, afin d’éviter une mauvaise surprise. M.Servant reprend de la tête un coup-franc de V.Migné, mais voit sa tentative stoppée par les gants du gardien de La Boissière (50’). Soucieuse de vouloir plier le match rapidement, la St-Pierre poursuit la partie avec du mordant ! Au point de pénalty, D.Girardeau est à la réception d’un bon centre de C.Billet, mais la reprise du jeune espoir Nieulais est arrêtée par le gardien adverse (57’). Puis, la tour de contrôle du milieu de terrain, notre capitaine A.Billet, adresse un long ballon à destination de V.Migné. Le défenseur à la lutte avec le Nieulais se troue complètement et lui laisse l’opportunité de clore tout suspense. Malheureusement, une fois n’est pas coutume, le technicien de la St-Pierre dévisse totalement sa tentative (61’). A l’orée du dernier quart d’heure, les locaux jettent leur va-tout afin de tenter de revenir dans cette rencontre bien mal embarquée de leur côté. J.Marchand voit la tentative de l’attaquant des bleus passée à quelques centimètres de son poteau (73’). Cinq minutes plus tard, nous allons assister à un coup de théâtre. A l’entrée de la surface, la frappe d’un Boissierois est contrée du haut de la hanche par un défenseur Nieulais. Constatant bien que seul le vice et la roublardise pourraient leur permettre de percer la solidité de la défense de la St-Pierre, les locaux, dans un élan de synchronisation parfait, réclament un pénalty. Le jeune arbitre de cette rencontre, Monsieur Levron, se laisse abuser et leur accorde ce qu’ils ont réclamé (78’). On dit souvent qu’il y a une justice propre au football. Et bien mes seigneurs (dédicace à Jason Chicandier), je veux bien y croire, puisque ce pénalty imaginaire est repoussé de fort belle manière par J.Marchand (79’).  Cette opportunité manquée de réduire l’écart marque le début d’un écroulement total et définitif des locaux. Les Nieulais ne vont donc pas se priver pour soigner leur goal-average ! Côté gauche, N.Gigaud adresse un centre parfait au second poteau pour la reprise de C.Billet qui est dégagée en catastrophe sur sa ligne par le gardien des Bleus (85’). Elle nous avait manquée, la spéciale « Jean-Phi » est ensuite de retour, mais sa belle tentative enroulée à vingt mètres de la cage est claquée sur sa barre transversale par le portier de la Boissière (88’). A l’orée du temps additionnel, sur un corner de C.Billet, le libéro de la Boissière envoie la gonfle dans sa propre cage (0-3 ; 89’) ! On est le 21 Novembre et c’est déjà la distribution des cadeaux ! Pour conclure cette belle après-midi de football, N.Gigaud lance C.Billet en profondeur dans le dos de la défense. Le n°10 de la St-Pierre dribble le gardien adverse et n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (0-4 ; 90’+1).

Au terme d’une rencontre maitrisée du début à la fin (0-4), c’est en toute logique que les hommes de G.Delahaye sont venus à bout d’une équipe de la Boissière dépassée par les évènements. Il s’agit maintenant de capitaliser sur ce match et de ne pas se reposer sur ses acquis pour renouveler ce genre de prestation qui fait plaisir à voir !

APREMONT 4 - 0 SPS NIEUL B
CHAMPIONNAT D3 - J8

SPS NIEUL C
FORFAIT

Crédit texte : Charles MORNET

Crédit photos : Angéline MIGNE

14 NOVEMBRE 2021

FC EBM 5 - 0 SPS NIEUL

CHAMPIONNAT D2 - J7

Suite à leurs deux victoires consécutives à domicile en championnat sur les deux derniers dimanches, les hommes de G.Delahaye ont retrouvé la partie haute du classement. Aujourd’hui, avec ce déplacement chez la réserve des Essarts, l’objectif est de poursuivre cette belle série pour ainsi engranger des points supplémentaires.

Composition de Nieul : J.Marchand (cap) – B.Poiraud, F.Reneleau, J.Imbert, Q.Brochet – V.Migné, A.Billet (cap), C.Billet – D.Girardeau, M.Servant, N.Gigaud
Remplaçants : K.Meriot, J.-P.Guédon, E.Gazeau
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

257375127_282176753918887_3494751460127684900_n.jpg
257321721_282177500585479_8766196192390498534_n.jpg
257372054_282177450585484_6891819675580403114_n.jpg
255252973_282176337252262_6879761329434544731_n.jpg

Après une dizaine de minutes où les deux formations se sont observées, ce sont les Nieulais qui allument une première mèche par l’intermédiaire de D.Girardeau dont la tentative à vingt mètres de la cage est bien bloquée par le gardien des Essarts (10’). Dans la continuité de cette occasion, les locaux remontent rapidement le terrain. Après avoir éliminé son adversaire direct, leur ailier gauche adresse un centre au second poteau pour son partenaire qui remise astucieusement en retrait pour la frappe imparable de son coéquipier qui ouvre le score (1-0 ; 11’) ! Menés rapidement au score, les visiteurs réagissent sur un coup de pied arrêté, mais le coup-franc axial de C.Billet ne surprend pas la vigilance du portier adverse (18’). Face à une équipe plus douée techniquement, les Nieulais se font bouger dans le jeu. Cependant cela ne les empêche pas de se procurer quelques occasions. Comme lorsque V.Migné décale N.Gigaud sur le couloir gauche. Ce dernier accélère et pénètre dans la surface avant de décocher une bonne frappe qui ne trompe pas la vigilance du portier des locaux (19’). Autour de la demi-heure de jeu, les coéquipiers de A.Billet sont un peu plus à l’aise dans le jeu et parviennent à développer quelques séquences intéressantes. Malheureusement sans réussir à se procurer d’occasions nettes…  En fin de première période, Les Essartais reprennent le contrôle de la gonfle et vont se montrer efficaces ! A la suite d’un centre venu de la gauche, l’attaquant des locaux dévie involontairement le ballon pour son partenaire qui, d’une frappe en pleine lucarne, laisse J.Marchand pantois (2-0 ; 37’). Au terme d’une première mi-temps globalement décevante, c’est en toute logique que la St-Pierre est menée au score (2-0) lorsque l’arbitre invite les deux formations à observer les quinze minutes de pause réglementaire.

257145691_282176410585588_8597973237122336270_n.jpg
257198848_282176537252242_7302070402900491594_n.jpg

Conscients d’être passés à côté du premier acte, les partenaires de J.Imbert sont de retour sur le rectangle vert dans un nouveau schéma tactique, et avec la ferme intention de rattraper leur retard au tableau d’affichage. C’est C.Billet qui sonne la révolte en décalant idéalement J.-P.Guédon à l’intérieur de la surface. Malheureusement, la frappe de ce dernier est bloquée par le gardien Essartais (47’). Dans la continuité, les locaux repartent de l’avant et obtiennent un coup-franc côté droit à une trentaine de mètres de la cage Nieulaise. Le coup-franc, frappé de manière vicieuse, est détourné dans sa propre cage par le malheureux F.Reneleau qui marque contre son camp (3-0 ; 48’)… Ce coup du sort va complètement anéantir les ardeurs des visiteurs qui vont voir la pression adverse s’intensifier sur leur cage.  Suite à un centre venu de la droite, l’avant-centre des Essarts décoche une reprise à bout portant que J.Marchand repousse miraculeusement avec beaucoup de talent (51’). Mais le portier Nieulais sera ensuite abandonné par sa défense à la suite d’un long coup-franc repris d’une tête imparable au second poteau (4-0 ; 55’). L’addition commence à être salée côté Nieulais… Cependant, en plein cœur de ce scénario sans saveur, la St-Pierre va nous offrir un bel éclair ! Vous vous souvenez du huitième de finale du Mondial 2018 entre la France et l’Argentine ? Vous avez en mémoire l’action du 2-2 sur laquelle L.Hernandez centre au second poteau pour la reprise monumentale de B.Pavard ? Et bien on était à deux doigts d’assister à un but similaire avec un centre de N.Gigaud et une reprise de J.-P.Guédon qui passe à un cheveux de la lucarne (61’). Cette action aurait mérité un meilleur sort, pour la beauté du geste ! Après cette fulgurance, la St-Pierre voit de nouveau des vagues bleues déferler vers sa cage… Un corner tiré au point de pénalty est repris de la tête par un Essartais qui trouve la barre transversale (72’). Malheureusement, en fin de match, la défense des visiteurs va une nouvelle fois craquer… Suite à un centre venu de la droite, le cuir est claqué par J.Marchand, mais retombe sur la tête d’un bleu qui ajoute un cinquième but (5-0 ; 85’). Les Nieulais boivent le calice jusqu’à la lie…

Battue par une équipe collectivement et techniquement plus forte qu’elle, la St-Pierre s’incline logiquement (5-0) sur la pelouse des Essarts. Même si cette défaite est méritée au vu de la qualité physique et technique de l’adversaire du jour, on pourra néanmoins regretter les grossières erreurs de marquage défensive, sans lesquelles la défaite aurait pu être un peu plus honorable… Réaction attendue dimanche prochain sur la pelouse du voisin de La Boissière-des-Landes, pour un derby qui vaudra son pesant de cacahuètes !

Point santé : Tout le club souhaite un prompt rétablissement à K.Meriot, victime d’une entorse claviculaire durant cette rencontre. Kilian sera éloigné des terrains pendant une trentaine de jours.

SPS NIEUL B 1 - 2 ILE D'OLONNE
CHAMPIONNAT D3 - J7

LONGEVILLE 9 - 0 SPS NIEUL C
CHAMPIONNAT D4 - J7

LA ROCHE VF 3 - 0 ENT. NIEUL/JARD 
CHAMPIONNAT D1 FEMININES - J5

Crédit texte : Charles MORNET

Crédit photos : Angéline MIGNE

24 OCTOBRE 2021

VALLEE DU GRAON 2 - 1 SPS NIEUL

CHAMPIONNAT D2 - J4

Avec un bilan de deux victoires et une défaite après trois journées de championnat, les hommes de G.Delahaye ont l’opportunité cet après-midi d’aligner une seconde victoire consécutive en championnat en se déplaçant chez le FC Vallée du Graon. Ce qui leur permettrait de s’installer dans la partie haute du classement.

Composition de Nieul : J.Marchand (cap) – B.Poiraud, F.Reneleau, J.Imbert, N.Gigaud – V.Migné, Q.Brochet – E.Garel, K.Mériot, J.-P.Guédon – M.Servant
Remplaçants : E.Gazeau et J.Fruchet
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

249002043_633893751314534_2773019157239656916_n.jpg
248774657_633896471314262_1912564290155541472_n.jpg
248875408_633893904647852_5439115824094443947_n.jpg
248688920_633898951314014_2198992886166648832_n.jpg

Malgré un terrain difficile, les coéquipiers de F.Reneleau se mettent rapidement en jambe. A la suite d’un bon « une-deux » entre K.Mériot et E.Garel, ce dernier se présente en face à face avec le gardien adverse et ouvre froidement le score d’une belle frappe placée (0-1 ; 8’) ! Pris à défaut d’entrée, les locaux ne tardent pas à réagir. L’ailier gauche du Graon accélère dans son couloir, pénètre dans la surface de réparation, et butte du la sortie autoritaire de J.Marchand dans ses pieds. Le cuir revient alors sur un joueur Graonnais qui pense égaliser, mais voit sa tentative repoussée sur la ligne par F.Reneleau (10’). Au fil des minutes, les Nieulais vont se mettre dans une position attentiste, où ils vont parfois se procurer quelques frayeurs. Comme quand l’ailier gauche Graonnais déborde sur son côté. A la lutte avec B.Poiraud, ce dernier parvient quand même à pénétrer à l’intérieur de la surface et à décocher une frappe que J.Marchand détourne en corner (20’). Malgré le fait qu’ils ne soient pas dans un temps fort, bien au contraire, les partenaires de J.Imbert vont se montrer dangereux sur plusieurs corners, qui sont à chaque fois frappé par V.Migné. Sur le premier, M.Servant voit sa belle tête au second poteau s’écraser sur le montant (30’). Sur le second, la tête de J.-P.Guédon au premier poteau est bloquée par le portier des locaux (37’). Enfin, sur le dernier, la frappe en pivot de J.-P.Guédon au premier poteau fuit le cadre (44’). Au terme d’une première période plus que contrastée, les Nieulais mènent tout de même au score (0-1) au moment de rejoindre leur vestiaire.

249014494_633886584648584_1610295049903478403_n.jpg
242917175_268343631968866_7941167677211741424_n.jpg

Soucieuse de montrer un meilleur visage dans le jeu par rapport à la première mi-temps, la St-Pierre revient sur le terrain avec de meilleurs intensions. Bien lancé dans le couloir droit, E.Garel prend de la vitesse puis est grossièrement fauché par derrière en pleine course par un défenseur Graonnais déjà averti en première mi-temps (52’). Le tacle en lui-même mérite une expulsion directe. L’anéantissement d’une occasion nette de but aussi ! Mais l’arbitre de la rencontre, Monsieur Mercier, ne daigne même pas sortir le moindre carton… Estimons nous heureux qu’il est déjà sifflé la faute ! On ne le sait pas encore, mais cette grossière erreur d’interprétation sera le tournant du match.  Le coup-franc tiré par V.Migné trouve la tête de E.Garel qui passe au-dessus de la cage (53’). Quelques minutes plus tard, suite à un coup-franc lointain, l’attaquant des locaux se retrouve en position idéale pour égaliser. J.Marchand décide alors de sortir à sa rencontre, mais ne prend pas le ballon… C’est un pénalty logique pour les locaux (56’). Le portier de la St-Pierre est à deux doigts de repousser le pénalty, mais il n’effleure pas assez la gonfle pour l’empêcher de rentrer dans sa cage (1-1 ; 57’) ! Vexés de la tournure que prennent les évènements, les Nieulais repartent à l’attaque. Après avoir débordé sur le côté gauche, E.Garel voit sa frappe contrée à l’entrée de la surface. Le ballon revient alors sur J.Fruchet qui en fait de même. La frappe du jeune espoir Nieulais est clairement contrée par le bras d’un défenseur adverse, mais Monsieur Mercier ne daigne toujours pas siffler de pénalty… (70’). La St-Pierre ne se décourage pas pour autant. Suite à un nouveau déboulé de E.Garel sur le côté gauche, ce dernier pénètre dans la surface et voit sa bonne frappe contrée par un défenseur qui envoie le ballon sur son propre poteau (77’). Les « Rouges & Noirs » ne sont pas chanceux en cette belle après-midi ensoleillée… Cette chance qui semble avoir choisi son camp, puisque cinq minutes plus tard, sur une longue transversale en profondeur dans le dos de la défense, un Graonnais reçoit le ballon aux dix-huit mètres et décoche une frappe imparable en force à ras de terre qui laisse J.Marchand pantois (2-1 ; 83’). Ce deuxième but des locaux assène un sérieux coup au moral des troupes Nieulaises qui ne parviendront pas à égaliser…

Encore une fois, les hommes de G.Delahaye s’inclinent après avoir ouvert le score (2-1). Félicitations aux Graonnais qui en voulaient plus que les Nieulais sur cette rencontre. Des Nieulais qui n’ont pas mis tous les ingrédients nécessaires pour espérer ramener la victoire et, de surcroit, n’ont pas été aidés par les décisions arbitrales… Réaction impérative attendue dès dimanche prochain face aux Clouzeaux !

SPS NIEUL B 1 - 0 ST MATHURIN
CHAMPIONNAT D3 - J4

248722758_268343628635533_7860523610180282305_n.jpg
248654741_268343621968867_3514508424056737599_n.jpg
248159716_268343638635532_7151608601841494030_n.jpg

MOUTIERS 9 - 0 SPS NIEUL C
CHAMPIONNAT D4 - J4

ENT. NIEUL/JARD 2 - 3 FONTENAY
CHAMPIONNAT D1 FEMININES - J3

248422111_268343615302201_9219624357661330618_n.jpg
248438631_268343618635534_2801885689542998899_n.jpg
248446030_268343625302200_6800641902927847134_n.jpg

Crédit texte : Charles MORNET

Crédit photos : Angéline MIGNE + Page Facebook "Photo foot"

17 OCTOBRE 2021

SPS NIEUL 3 - 2 HERBERGEMENT

COUPE DES PAYS DE LA LOIRE - TOUR 4

Après avoir successivement éliminés St-Mathurin et Apremont, les hommes de G.Delahaye accueillent cet après-midi L’Herbergement (D2) pour la suite de leur parcours en Coupe des Pays de la Loire.

Composition de Nieul : J.Marchand – B.Poiraud, Jo.Pateau, J.Imbert, N.Gigaud – M.Rousseau, V.Migné, A.Billet (cap), C.Billet – M.Servant, J.-P.Guédon
Remplaçants : E.Garel et Q.Brochet
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

245963692_263637722439457_9102755942056845935_n.jpg
246168917_263637725772790_5851662581988987191_n.jpg

Après un bon quart d’heure d’observation, ce sont les Nieulais qui se procurent la première occasion de la rencontre. Situé à une vingtaine de mètres de la cage, l’expérimenté M.Rousseau décoche une frappe vicieuse qui est repoussé par le gardien adverse (16’). Cette première alerte va avoir pour conséquence de réveiller les visiteurs qui vont se montrer dangereux. Suite à un mauvais dégagement de la défense de la St-Pierre, la gonfle revient dans les pieds d’un bleu dont la frappe plein axe est repoussée par J.Marchand (20’). Quelques secondes plus tard, l’ailier droit de L’Herbergement pénètre dans la surface de réparation où il est déséquilibré par un défenseur Nieulais. L’arbitre de la rencontre accorde un pénalty en faveur des visiteurs (21’). Le portier de la St-Pierre est pris à contre pieds, et L’Herbergement ouvre le score (0-1 ; 22’) ! Ce but vient sanctionner un début de match sans envie, où les Nieulais subissent le jeu de leur adversaire du jour, et sont souvent trop loin du porteur du ballon… Espérons que le fait d’être mené va les réveiller ! Sur l’engagement, les coéquipiers de J.Imbert se projettent rapidement vers l’avant. Côté gauche, N.Gigaud déboule à toute vitesse dans la surface et décoche une puissance frappe qui vient fracasser la barre transversale (23’). Quel dommage… Une égalisation rapide aurait pu relancer la St-Pierre dans ce match mal engagé. D’autant que quelques minutes plus tard, sur un coup-franc lointain mal dégagé par la défense des locaux, le cuir revient sur un Herbergementais qui le reprend et réalise le break (0-2 ; 26’). Vexés, les Nieulais réagissent sur une frappe lointaine et vicieuse du maître artificier J.-P.Guédon qui passe juste au-dessus de la barre transversale (30’). Malheureusement, ce petit sursaut d’orgueil n’est qu’éphémère, tant les « Rouges & Noirs » ont regardé joué leur adversaire depuis le début de la partie. Ces derniers sont même tout proche d’ajouter un troisième but dans le temps additionnel. Heureusement, J.Marchand bloque parfaitement une frappe venue de l’entrée de sa surface (45’+1). Au terme d’une première période sans saveur, ponctuée de quelques timides fulgurances, la St-Pierre est logiquement menée au score (0-2). Il va falloir maintenant remettre les pendules à l’heure au sein du vestiaire afin de montrer un tout autre visage lors de la deuxième mi-temps.

246223579_263637729106123_1273608755904142872_n.jpg

Après quinze minutes de débriefing et d’analyse dans le vestiaire, les partenaires de A.Billet ont bien conscience d’être passés à côté de leur première mi-temps, et sont décidés à rectifier le tir dès le début de la seconde période. Les paroles sont suivis des actes, quand C.Billet décale J.-P.Guédon sur le côté gauche, qui effectue un centre tendu, détourné par un défenseur de l’Herbergement dans sa propre cage (1-2 ; 54’). L’opération « remontada » commence de la meilleure des manières ! D’autant que sept minutes plus tard, sur une frappe écrasée de V.Migné, C.Billet récupère le ballon et enchaîne avec une frappe croisée qui vient mourir sur le poteau (61’). Malmenés dans le jeu, les visiteurs réagissent sur phases arrêtées. D’abord, suite à un corner au second poteau, un Herbergementais reprend le ballon, mais sa tentative passe au-dessus de la cage Nieulaise (71’). Ensuite, un coup-franc direct aux dix-huit mètres est claqué par J.Marchand sur son poteau. La gonfle revient dans le jeu dans les pieds d’un adversaire dont la reprise passe au-dessus de la barre transversale (77’). Cette grosse sueur froide n’entame pas les ardeurs de la St-Pierre ! Alors que C.Billet pénètre dans la surface balle au pied, cette dernière est contrée par un défenseur adverse et atterrit dans les pieds de M.Rousseau qui ne manque pas l’occasion d’égaliser (2-2 ; 83’) !  La dynamique est Nieulaise en cette fin de match ! Le virevoltant E.Garel déborde à toute vitesse sur le côté droit et réussit à pénétrer dans la surface où il enchaîne avec une puissante frappe croisée qui permet à la St-Pierre de mener au score pour la première fois dans ce match (3-2 ; 85’) ! Le stade municipal chavire de bonheur et d’ivresse ! En fin de match, J.Marchand évitera à son équipe une séance de tirs-au-but en repoussant de belle manière un tête consécutive à un centre venu du côté droit (88’).

 

Après une première mi-temps proche du néant, les hommes de G.Delahaye se sont fait violence pour finalement réussir à écrire un scénario renversant sur un air de « remontada » (3-2) ! Ils décrochent leur billet pour le prochain tour de la Coupe des Pays de la Loire, non sans souffrance. On retiendra leur belle réaction d’orgueil, en espérant que lors des prochains matchs, ils agiront plutôt que de réagir !

 

Crédit texte : C.Mornet
Crédit photos : A.Migné

SALIGNY B 2 - 4 SPS NIEUL B
COUPE DE VENDEE DES RESERVES 

246373377_629514968419079_6909800568351597358_n.jpg
245532336_629513101752599_8216148556677599639_n.jpg
245496890_629511388419437_5167036327280819500_n.jpg
245538093_629511198419456_322189675848081216_n.jpg

SPS NIEUL C 0 - 2 JA NESMY B
CHALLENGE DE VENDEE DES RESERVES

Crédit photos : page Facebook "Photo foot"

10 OCTOBRE 2021

SPS NIEUL 2 - 1 ASMSA MOUTIERS

CHAMPIONNAT D2 - J3

Avec un bilan d’une victoire et une défaite lors des deux premières journées, les hommes de G.Delahaye ont pour objectif de réenclencher la dynamique de point en accueillant Moutiers, équipe promue en deuxième division.

Composition de Nieul : J.Marchand – N.Gigaud, Jo.Pateau, J.Imbert, B.Poiraud – V.Migné, A.Billet (cap) – E.Garel, C.Billet, K.Mériot – M.Servant
Remplaçants : J.-P.Guédon, F.Reneleau, X.Bocquier
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

245265238_258678779602018_8241991874616309642_n.jpg
245177328_258678782935351_8756391738154875162_n.jpg

Poussés par un petit groupe de supporters chauffés à blanc, mais pas très bruyants, les visiteurs se procurent la première occasion de la partie. Suite à un coup-franc lointain, un Moutierois reprend la ballon de la tête au point de pénalty, mais se heurte à J.Marchand qui claque sa tentative en corner (6’). Dans la foulée, sur le corner, la défense Nieulaise repousse le danger. Un joueur adverse récupère le cuir à vingt mètre de la cage et décoche une lourde frappe, bien boxée par le gardien Nieulais (7’). Après ces deux alertes sur leur cage, les coéquipiers de A.Billet vont progressivement reprendre la maîtrise du jeu, avec de la volonté et de la combativité. Reste maintenant à y ajouter l’efficacité ! C’est ce que s’efforce à faire E.Garel lorsqu’il lance X.Bocquier en appel croisé sur la gauche de la surface. Ce dernier enchaîne avec une frappe croisée qui est arrêtée par le portier des Moutiers (24’). On peut appeler cela un avertissement. Celui-ci était sans frais, le second fera mouche ! A la demi-heure de jeu, A.Billet, lance parfaitement E.Garel dans le couloir gauche. Ce dernier fait parler sa vitesse et adresse un centre parfait au second poteau pour la reprise non moins parfaite de X.Bocquier qui fusille le dernier rempart Moutierois (1-0 ; 31’). Cette ouverture du score enhardit les « Rouges & Noirs » qui vont tout faire pour faire le break le plus rapidement possible. N.Gigaud effectue une bonne ouverture à destination de X.Bocquier, dont le lob astucieux à l’entrée de la surface est contré en corner par un défenseur (33’). Le feu follet X.Bocquier, en forme olympique cet après-midi, effectue un nouveau débordement dans son couloir droit et sert idéalement M.Servant dans la surface, qui s’emmêle les pinceaux et ne peut ajouter un deuxième but (35’). Malmenés, les visiteurs sont pourtant à un cheveu d’égaliser lorsque, à la réception d’un centre au second poteau, leur attaquant manque totalement sa reprise et envoie le ballon vers le ciel (41’). On est dans le temps additionnel de ce premier acte, lorsqu’un coup du sort malchanceux frappe la St-Pierre. X.Bocquier s’effondre dans le rond central après avoir entendu et senti son genou craquer (45’+2). Le jeune Nieulais est donc contraint à sortir. Dans la foulée, l’arbitre renvoie les vingt-deux acteurs aux vestiaires sur ce léger avantage en faveur des locaux (1-0) qui ont montrés beaucoup d’engagement et d’envie, tout en se compliquant parfois la vie.

245152544_258678802935349_3490005369499517189_n.jpg
245127016_258678796268683_724422709541827722_n.jpg

Ce court avantage au tableau d’affichage n’autorise toutefois pas les Nieulais au relâchement, ni à la facilité. Pourtant, suite à une mauvaise relance combinée à une perte de balle, ils vont se mettre en danger tout seul… Heureusement, J.Marchand boxe une frappe venue de la gauche de sa surface (51’). Un peu moins fringante qu’en première période, la St-Pierre se montre tout de même dangereuse à l’heure de jeu. E.Garel élimine un défenseur sur la gauche de la surface et adresse un centre en retrait pour la reprise de V.Migné aux seize mètres qui s’envole au-dessus de la barre (58’). Trois minutes plus tard, sur une situation similaire provoquée par C.Billet, sa nouvelle reprise est cette fois ci contrée par un défenseur (62’). Les Nieulais ont loupé le break, et vont le regretter dans les instants qui suivent… Sur un ballon bêtement perdu à vingt mètres de la cage gardée par J.Marchand, un Moutierois centre au second poteau pour son coéquipiers esseulé . Ce dernier ne se fait pas prier pour égaliser (1-1 ; 63’). Encore une fois, la St-Pierre donne le bâton pour ce faire battre. Cela en devient agaçant, notamment pour les joueurs. A l’image de C.Billet qui récolte un carton blanc pour contestation et doit laisser ses partenaires à dix contre onze durant dix minutes (68’-78’). Malgré cette infériorité numérique les « Rouges et Noirs » continuent à batailler. J.-P.Guédon lance idéalement E.Garel en profondeur dans le dos de la défense . Gêné par la bonne sortie du portier visiteur, le jeune Nieulais ne parvient pas à redonner l’avantage aux siens (75’). Moutiers fait ensuite passer un frisson dans la défense des locaux sur un coup-franc indirect. Heureusement, l’attaquant des bleus décroise trop sa tête (78’). A dix minutes du terme de la rencontre, nouveau coup dur pour la St-Pierre avec la sortie de V.Migné sur un nouveau carton blanc (80’-90’).  On veut bien croire que les victoires sont plus belles quand elles sont acquises dans la difficulté, mais c’est aussi bien parfois d’essayer de gagner à armes égales ! Vexés, les Nieulais repartent de l’avant et N.Gigaud est victime d’un tirage de maillot puis est déséquilibré à l’entrée de la surface. L’arbitre de la rencontre accorde donc logiquement un pénalty en faveur des locaux (82’). De retour sur le rectangle vert après dix minutes de pause forcée, C.Billet, le spécialiste de l’exercice, prend le portier Moutierois à contre-pied et redonne l’avantage aux siens (2-1 ; 83’). Maintenant, il va falloir préserver cette avantage au score. Ce que les Nieulais vont parfaitement réussir à faire jusqu’à cette fameuse quatre-vingt quatorzième minute… Un centre venu de la droite est coupé de la tête au second poteau par un Moutierois qui pense égaliser, mais voit son but refusé pour un hors-jeu avéré et indiscutable selon la juge de touche (90’+4). S’en suit un pétage de plomb général de la part de certains joueurs et du banc de touche visiteur. L’arbitre décide de mettre un terme à la partie là-dessus.

Victoire importante pour les hommes de G.Delahaye (2-1) qui renouent, non sans difficulté,  avec le succès en championnat. Place maintenant à la coupe, et la réception de l’Herbergement dimanche prochain (15h).
 

Crédit texte : C.Mornet

Crédit photos : A. Migné

ST GILLES 6 - 1 SPS NIEUL B
CHAMPIONNAT D3 - J3

SPS NIEUL C 4 - 1 ES GR0SBREUIL/GIROUARD
CHAMPIONNAT D4 - J3

FOOT ESPOIR 0 - 3 ENT. NIEUL / JARD 
CHAMPIONNAT D1 - J2

245194503_258678799602016_7713485504269864350_n.jpg

26 SEPTEMBRE 2021

ESOF LA ROCHE  2 - 1 SPS NIEUL

CHAMPIONNAT D2 - J2

Après avoir bien entamés leur championnat il y a deux semaines face à Longeville, les hommes de G.Delahaye se déplacent aujourd’hui à St-André d’Ornay pour y affronter l’ESOF. L’occasion de confirmer le bon début de saison au niveau comptable, et d’engranger de nouveaux points.

Composition de Nieul : J.Marchand – B.Poiraud, Jo.Pateau, T.Brand, N.Gigaud – V.Migné, A.Billet (cap), C.Billet – E.Garel, M.Servant, X.Bocquier
Remplaçants : J.-P.Guédon, K.Mériot, F.Reneleau
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

243248973_249284483874781_197020313090356200_n.jpg
243065364_249284493874780_6502938447335326178_n.jpg

Malgré un horaire peu habituel (12h), les joueurs de la St-Pierre sont globalement en jambes, et ne tardent pas à se montrer dangereux. Suite à un corner de V.Migné, X.Bocquier reprend le ballon au point de pénalty. Malheureusement, sa tentative fuit le cadre de quelques centimètres (1’).  Le ton est donné ! D’autant que quelques minutes plus tard, A.Billet lance parfaitement N. Gigaud en profondeur sur la gauche de la surface. Cette fois ci, le jeune Nieulais ajuste parfaitement sa frappe pour tromper le gardien adverse (0-1 ; 6’). La St-Pierre ne pouvait pas mieux rentrer dans son match ! Seulement, deux minutes plus tard, les Yonnais obtiennent un coup-franc à vingt-cinq mètres de la cage Nieulaise. Tiré indirectement, ce dernier est mal repoussé par la défense de la St-Pierre. La gonfle atterrit alors dans les pieds d’un adversaire, dont la reprise trompe Julien Marchand (1-1 ; 8’). L’avantage au tableau d’affichage aura été de courte durée… Vexés de s’être fait rejoindre si rapidement, les partenaires de C.Billet repartent vers l’avant, mais manquent de précision dans le dernier geste. Après un bon quart d’heure de jeu, les Nieulais vont petit à petit tomber dans la suffisance et la médiocrité. Cela se traduit par un manque de rythme et des retards criants de marquage. Heureusement, les locaux ne sont ni plus tranchants ni plus dangereux. Il faut attendre les dernières minutes de la première période pour avoir de nouveau des occasions de frissonner. Un Ornaysien pénètre sur la gauche de la surface et décoche une puissante frappe dans un angle fermé. J.Marchand boxe sa tentative en corner (38’). Dans la continuité, le corner est bien repoussé par la défense des « Rouges & Noirs » qui partent en contre-attaque. C.Billet lance parfaitement X.Bocquier en profondeur, mais la frappe de ce dernier à l’entrée de la surface est bien captée par le portier de l’ESOF (39’). Quelques instants plus tard, on retrouve X.Bocquier sur son côté gauche, qui adresse un centre vicieux dans la surface. Cela crée un mouvement de panique dans la défense adverse, qui réussit in-extremis à dégager le cuir sur la ligne de but (43’). Pendant les arrêts de jeu, les locaux ont l’opportunité de prendre l’avantage. Heureusement, la frappe de l’ailier gauche Ornaysien passe juste à côté du poteau (45’+2). Au terme d’un premier acte ponctué de hauts et de bas de part et d’autre, les deux formations regagnent leur vestiaire respectif sur un score de parité (1-1).

243250304_249284507208112_447816162759352910_n.jpg
243206955_249284473874782_2351742617897034537_n.jpg

Après quinze minutes de pause, où les coéquipiers de A.Billet ont pris conscience qu’ils pouvaient faire beaucoup mieux, le match reprend. Mais ce sont les Ornaysiens qui se montrent plus tranchants et plus percutants. A la suite d’un débordement et d’un centre de l’ailier gauche, l’avant-centre des locaux reprend le ballon. Trop écrasée, sa tentative n’inquiète pas J.Marchand (50’). Peu habitués à évoluer à l’heure du traditionnel « Poulet-Frites » du dimanche midi, les Nieulais sont victimes de sautes de concentration. Une perte de balle stupide sur le côté droit va permettre à l’attaquant de l’ESOF d’être lancé en un contre un face à J.Marchand. Heureusement, « Marchou » a bien anticipé et effectue une bonne sortie dans les pieds de ce dernier (55’). Plus les minutes passent, plus on sent que la St-Pierre n’y est pas… Et sur un coup-franc repoussé par la défense Nieulaise, le ballon revient sur l’ailier droit Ornaysien, qui centre en direction de la surface de réparation.  Manque de chance, la gonfle est contrée du bras par un défenseur de la St-Pierre… L’arbitre de la rencontre accorde donc un pénalty en faveur des locaux (75’). Malgré le fait qu’il ait plongé du bon côté, J.Marchand ne peut empêcher ce pénalty d’être transformé (2-1 ; 76’). Durant le dernier quart d’heure, l’ESOF ne va pas prendre de risques inconsidérés et va gérer tranquillement ce court avantage au score. Quant aux Nieulais, ce but encaissé ne va pas les réveiller pour autant… Seul J.-P.Guédon a l’opportunité d’égaliser sur coup-franc direct, mais sa tentative à ras de terre est bien stoppée par le portier des locaux (89’).

 

Certes, la St-Pierre s’incline sur le plus petit des écarts (2-1), mais cela n’est pas cher payé, tant elle a manqué de créativité et d’originalité dans ce match. Le fait d’avoir joué à un horaire peu habituel (12h) y est peut-être pour quelque chose, mais cela n’excuse pas la piètre copie rendue par les Nieulais.
Il faut rapidement se remobiliser et se rattraper dès dimanche prochain en Coupe des Pays de la Loire, sur la pelouse du Fenouiller.

 

Crédit texte : C.Mornet

Crédit photos : A. Migné

SPS NIEUL 1 - 5 LANDEVIEILLE
CHAMPIONNAT D3 - J2

243250401_249284487208114_6506396638196380517_n.jpg
243044614_249284510541445_546799765698911731_n.jpg

JFB LA BOISSIERE 1 - 0 SPS NIEUL
CHAMPIONNAT D4 - J2

243040698_249284497208113_1344501947653035614_n.jpg
243149501_249284533874776_3107788140398611535_n.jpg

ENT. NIEUL / JARD 4 - 3 LANDERONDE
CHAMPIONNAT D1 - J1

20 SEPTEMBRE 2021

SPS NIEUL 4 - 0 APREMONT

COUPE DES PAYS DE LA LOIRE - TOUR 2

Après avoir éliminés St-Mathurin il y a deux semaines, les hommes de Gérald Delahaye accueillent cet après-midi Apremont (D3) pour la suite de leur parcours en Coupe des Pays de la Loire

Composition de Nieul : J.Marchand – E.Garel, T.Brand, Jo.Pateau, B.Poiraud – V.Migné, C.Billet – D.Girardeau, X.Bocquier, K.Mériot, - J.-P.Guédon
Remplaçants : M.Servant etA.Billet
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

241264472_244650961004800_2815463208377670572_n.jpg
241966646_244650964338133_7077905216343320627_n.jpg

Les locaux rentrent plutôt de bonne manière dans cette rencontre, en se montrant les premiers dangereux. Situé sur la gauche de la surface de réparation, K.Mériot tente une bonne frappe, qui est détournée en corner par le gardien d’Apremont (6’). La réponse des visiteurs ne se fait pas attendre. Sur un centre venu de la droite, la défense de la St-Pierre repousse le danger. Le ballon revient alors sur un joueur d’Apremont dont la reprise passe au-dessus du cadre (13’). Malgré leur supériorité hiérarchique, on constate rapidement chez les coéquipiers de X.Bocquier un manque cruel d’envie ainsi que quelques erreurs techniques. Malgré ce constat regrettable, le jeune K.Mériot, soucieux de gagner sa place régulièrement dans l’équipe, récupère un bon ballon sur la droite de la surface et enchaîne avec une frappe dans un angle fermé que le portier d’Apremont détourne en corner (25’). Les visiteurs réagissent ensuite timidement sur une frappe à ras de terre bien captée par J.Marchand (29’). Alors que les Nieulais sont de moins en moins concentrés et performants, un heureux coup du sort va se produire en leur faveur ! Sur son côté droit, E.Garel effectue un bon centre au point de pénalty, qui est coupé par un défenseur adverse de la tête dans sa propre cage (1-0 ; 30’). Un but contre son camp aussi imparable qu’inattendu qui permet aux « Rouges & Noirs » d’ouvrir le score ! Les Nieulais prennent donc les devants, tout en continuant à être décevants… L’équipe d’Apremont a bien compris qu’il y avait la place pour recoller au score, et s’y emploie ! Il faut un excellent retour de Jo.Pateau qui se jette de tout son corps pour contrer une bonne frappe qui prenait la direction de la cage (40’). Il faut attendre les arrêts de jeu de la première période pour frissonner de nouveau côté Nieulais. C.Billet remise sur X.Bocquier, qui adresse un centre au second poteau pour la reprise de K.Mériot, détournée en corner par le portier adverse (45’). Au terme d’un premier acte assez décevant, la St-Pierre est chanceuse de mener au score (1-0) au moment de rejoindre les vestiaires. Des recadrages vont y être effectués, et on attend beaucoup mieux dans l’attitude en seconde période.

241512792_244650954338134_7650517284239512779_n.jpg
241422173_244650974338132_5663233662017785865_n.jpg

Revenus sur le rectangle vert avec la ferme intention de mieux faire, les Nieulais commencent par se faire une frayeur. Suite à un mauvais dégagement de la défense, l’ailier droit d’Apremont adresse un centre au second poteau pour la reprise de son coéquipier qui est contrée en corner pat T.Brand (48’). Puis, au fil des minutes, les locaux vont nous montrer un tout autre visage, celui-ci bien meilleur ! Sur un corner de V.Migné, la tête décroisée de M.Servant frôle le montant gauche de la cage des visiteurs (52’). Puis, sur un débordement côté droit plein de vivacité de E.Garel, ce dernier adresse un centre parfait pour J.-P.Guédon qui manque sa reprise en l’envoyant dans le ciel (54’). La légende raconte que Thomas Pesquet aurait aperçu le ballon du match à bord de la station spatiale internationale ! On approche de l’heure de jeu, quand M.Servant écope d’un carton blanc sévère et laisse ses partenaires en infériorité numérique pendant dix minutes (60’). Paradoxalement, c’est pendant ce laps de temps que Nieul va doubler la mise. D.Girardeau décale idéalement C.Billet aux abords de la surface de la réparation, qui enroule une merveille de frappe et trompe le gardien d’Apremont (2-0 ; 66’). Ce deuxième but va littéralement couper les jambes des visiteurs qui vont petit à petit lâcher prise dans ce match. Durant le dernier quart d’heure, des vagues rouges et noires vont déferler dans la moitié de terrain des visiteurs ! J.-P.Guédon décale D.Girardeau sur la droite de la surface. La frappe excentrée du jeune Nieulais est bloquée par le portier adverse (77’). On retrouve D.Girardeau « on fire » qui pique une accélération côté gauche, pénètre dans la surface et enchaîne avec une frappe croisée qui est bien repoussée par le gardien d’Apremont (80’). Quelques secondes plus tard, on assiste à un copier-coller de la dernière action, mais sur le côté droit (81’). Le jeune D.Girardeau ne baisse pas la tête pour autant. Bien lancé par X.Bocquier, il perd son duel face au portier visiteur. La gonfle revient alors dans les pieds de C.Billet qui ajoute un troisième but (3-0 ; 83’) !  La qualification désormais assurée, la St-Pierre joue libérée. B. Poiraud est monté aux avants postes. Il est à la réception d’un centre au second poteau et remise sur J.-P.Guédon dont la reprise est arrêtée par le gardien d’Apremont (89’). On le sait tous, un attaquant a besoin de marquer, c’est viscéral ! Ce vieux briscard de J.-P.Guédon ne se décourage pas. Bien lancé en profondeur sur la droite de la surface par V.Migné, il décoche une belle frappe croisée dont il a le secret et clôt le score (4-0 ; 90’+2) !

 

La St-Pierre se qualifie pour le tour suivant de la Coupe des Pays de la Loire (4-0), non sans s’être fait peur en première période. La réaction attendue a eu lieu au cours de la deuxième période. Que les choses soient claires, à l’avenir cela pourrait nous coûter cher de passer au travers d’une mi-temps. Ce match doit nous servir d’avertissement et de leçon afin de gagner en régularité.

 

Crédit texte : C.Mornet
Crédit photos : A.Migné

5 SEPTEMBRE 2021

ST MATHURIN 2 - 6 SPS NIEUL 

COUPE DES PAYS DE LA LOIRE - TOUR 1

Après avoir été éliminés de la Coupe de France dimanche dernier, les hommes de Gérald Delahaye ont rendez-vous cet après-midi avec St-Mathurin (D3) pour leur entrée en lice dans la Coupe des Pays de la Loire

Composition de Nieul : J.Marchand – B.Poiraud, N.Poiraud, F.Reneleau, N.Gigaud – C.Billet, V.Migné – E.Garel, X.Bocquier, J.-P.Guédon – M.Servant (cap)
Remplaçants : E.Meteyer, T.Brand, E.Gazeau
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

Dès les premières minutes de la rencontre, les Nieulais se mettent en mouvement et développent un jeu qui déstabilise la défense de St-Mathurin. A la suite d’un beau mouvement collectif, E.Garel talonne pour X.Bocquier qui enchaîne avec une bonne frappe axiale. Cette dernière est détournée en corner par le gardien des locaux (7’). Le corner tiré par V.Migné, atterrit au point de pénalty, où, du plat du pied, E.Garel ouvre le score d’une reprise imparable (0-1 ; 8’). Mis en confiance par cette ouverture du score rapide, la St-Pierre poursuit sa marche en avant. E.Garel effectue une bonne percée sur le côté droit de la surface, puis adresse un centre tendu au premier poteau, où se jette N. Gigaud pour couper la trajectoire de ballon et faire le break (0-2 ; 11’). Paradoxalement, après ce deuxième but, les partenaires de M.Servant vont se perdre et laisser des opportunités aux locaux pour réduire l’écart. Sur un corner tendu au premier poteau, J.Marchand repousse avec autorité le cuir. Mais ce dernier retombe dans les pieds d’un Mathurinois qui le reprend et réduit l’écart (1-2 ; 16’). Après un quart de jeu de bonne facture, le rythme du match va considérablement baisser. Le soleil de plomb et la chaleur, combinés aux efforts intenses fournis par les acteurs de la rencontre pèsent sur les organismes. La rencontre va donc cruellement manquer d’intensité pendant une bonne vingtaine de minutes. En effet, il faut attendre les cinq dernières minutes du premier acte pour que les Nieulais nous fassent de nouveau frissonner. C’est le jeune E.Gazeau qui sonne le réveil d’une frappe puissante à ras de terre aux trente mètres qui est déviée par un défenseur Mathurinois en corner (40’). Puis, dans le temps additionnel, C.Billet décale parfaitement N.Gigaud à une vingtaine de mètres de la cage. Le jeune Nieulais décoche alors un tir puissant qui est détournée par le portier des locaux en corner (45’+3). Les locaux tenteront ensuite de revenir au score avant la pause. Heureusement, Julien Marchand bloque parfaitement la tentative lointaine de leur attaquant (45’+4). Les vingt-deux acteurs peuvent désormais retourner au frais dans leur vestiaire pour une pause bien méritée, tant les organismes ont souffert de la chaleur écrasante.

Dès l’entame de la seconde période, on peut constater que les quinze minutes de pause ont été plus bénéfiques pour les locaux que pour les visiteurs ! Suite à un ballon bêtement perdu dans son camp, la St-Pierre se fait punir… L’attaquant Mathurinois pénètre à toute vitesse sur la gauche de la surface, élimine J.Marchand, et adresse un centre chirurgical au second poteau pour son partenaire, qui n’a plus qu’à pousser la gonfle dans le but vide pour égaliser (2-2 ; 55’). Piqués au vif par ce but donné aux locaux, les coéquipiers de M.Servant remettent le bleu de chauffe ! N.Gigaud effectue une percée sur le côté gauche, puis repique vers l’axe, où il déclenche une bonne frappe qui est bloquée par le gardien des jaunes (57’). Une dizaine de minutes plus tard, T.Brand est bousculé irrégulièrement par un défenseur Mathurinois dans la surface. L’arbitre accorde logiquement un pénalty à la St-Pierre (69’). C.Billet, le spécialiste de l’exercice, ne tremble pas et prend le portier des locaux à contrepied (2-3 ; 70’). Malgré leur court avantage au score, les Nieulais se font de nouveau peur sur corner. Celui-ci est dégagé par la défense et revient sur un Mathurinois qui frappe à l’entrée de la surface. Heureusement, sa tentative passe juste au-dessus de la barre transversale (73’). On entre alors dans le dernier quart d’heure du match. C’est le moment que choisissent les partenaires de B.Poiraud pour définitivement tuer le match. N.Gigaud lance parfaitement E.Garel en profondeur dans le dos de la défense. Le jeune espoir Nieulais ne tremble pas et remporte son duel face au gardien adverse (2-4 ; 77’). Quelques instants plus tard, C.Billet déborde sur le côté gauche et adresse un centre au point de pénalty pour la reprise du capitaine M.Servant qui fait mouche (2-5 ; 81’). La messe est dite mes seigneurs ! Toutefois, T.Brand trouve encore la lucidité de lancer N.Poiraud sur le couloir droit. Ce dernier centre alors au second poteau pour la reprise de J.-P.Guédon qui ajoute un sixième but (2-6 ; 90’+4). Le cauchemar s’arrêta là pour nos amis Mathurinois.

 

Après la lourde défaite de dimanche dernier face à un adversaire nettement supérieur, il était important de réagir et de remettre les pendules à l’heure ce dimanche. C’est chose faite avec une large victoire (2-6) qui aura mis du temps à se dessiner. Il s’agit maintenant de bien récupérer afin de bien entamer le championnat face à Longeville-sur-Mer dimanche prochain.

 

Crédit texte : C.Mornet

29 AOUT 2021

SPS NIEUL 1 - 6 F. AIZENAY

COUPE DE FRANCE - TOUR 1

Après presque dix mois sans aucun match officiel, les hommes de Gérald Delahaye retrouvent ce dimanche le chemin de la compétition. Et le programme est copieux ! En effet, c’est de La France d’Aizenay (R2) qu’ont hérités les Nieulais pour leur entrée en lice en Coupe de France. Un match déséquilibré sur le papier, mais on le sait bien, la magie de la coupe offre parfois de belles surprises.

Composition de Nieul : J.Marchand – Q.Brochet, A.Billet (cap), S.Mintovt, N.Gigaud – X.Bocquier, V.Migné, C.Billet, N.Poiraud – M.Servant, J.-P.Guédon
Remplaçants : E.Garel, B.Poiraud, E.Gazeau, N.Girard
Entraîneur : G.Delahaye
Dirigeants : M.-C.Menanteau et C.Mornet

240803020_230470059089557_5394275631504084257_n.jpg
240745766_230470055756224_8511163004926002207_n.jpg

Comme on pouvait le prévoir, les visiteurs se montrent rapidement dangereux. Dès les premières minutes du match, J.Marchand est contraint de claquer en corner une bonne frappe venu de la gauche de sa surface (2’). Le portier de la St-Pierre récidive quelques minutes plus tard sur une frappe similaire (7’). Peu avant le quart d’heure de jeu, les Nieulais perdent leur capitaine à la suite d’un claquage (12’). Quelque peu déstabilisés par la sortie prématurée de A.Billet, les Nieulais concèdent ensuite bon nombre d’occasions, souvent à cause d’un manque de rigueur sur le marquage. Suite à une balle piquée dans le dos de la défense de la St-Pierre, l’attaquant des bleus tente un lob sur le gardien des locaux. Heureusement, sa tentative échoue au-dessus de la barre transversale (15’). Acculés en défense, les partenaires de M.Servant s’en remettent à la forme de leur gardien pour ne pas concéder l’ouverture du score. En effet, Julien Marchand retarde à deux reprises l’échéance (19’ et 23’). Malheureusement, suite à une passe en profondeur, il se fait éliminer par l’attaquant adverse. Le ballon est alors contré et revient sur le n°7 d’Aizenay qui frappe et ouvre le score (0-1 ; 24’). Après être passé devant au tableau d’affichage, les visiteurs ne ralentissent pas le rythme. Bien lancé en profondeur à l’entrée de la surface, l’ailier gauche des visiteurs tente alors une balle piquée qui est bien repoussée par J.Marchand (30’). Au fil des minutes, la pression se fait de plus en plus forte sur la cage Nieulaise. Si forte, qu’elle contraint M.Servant à commettre une faute dans la surface de réparation. L’arbitre de la rencontre accorde alors un pénalty pour Aizenay (31’). Le tireur des visiteurs ne tremble pas et prend le portier de la St-Pierre à contre-pied (0-2 ; 32’). Le break étant fait pour les bleus, la tâche se complique considérablement pour les coéquipiers de C.Billet. D’autant plus, lorsque l’ailier gauche Agésinate adresse un centre tendu, parfaitement coupé au premier poteau par son partenaire qui ajoute un nouveau but (0-3 ; 38’) ! Au terme d’une première période plutôt agréable et intéressante des deux côtés, ce sont les visiteurs qui mènent la danse (0-3). Les trois divisions d’écart entre les deux clubs se font cruellement ressentir…

240855812_230470072422889_976916199226949478_n.jpg
240825245_230470075756222_2781123867265031449_n.jpg

L’objectif de la seconde période est donc de ne pas baisser les bras, de continuer les efforts, et de ne rien lâcher ! Message compris par N.Gigaud qui lance parfaitement E.Garel en profondeur. Ce dernier élimine le gardien, mais est contré par le pied d’un défenseur avant de pouvoir marquer (47’). Malheureusement, le sort d’acharne une nouvelle fois sur la St-Pierre… A la suite d’un duel, Q.Brochet se luxe l’épaule et est contraint de sortir du rectangle vert (60’). Malgré tout, les « Rouges & Noirs » ne perdent pas leur abnégation. Sur un corner de V.Migné, S.Mintovt vient couper la trajectoire du ballon aux six mètres et trompe le portier d’Aizenay (1-3 ; 64’). Quelque peu enhardis par cette réduction de l’écart, les Nieulais tentent de faire douter leurs adversaires. La bonne frappe axiale de N.Gigaud est bloquée sans difficulté par le gardien visiteur (70’). Mais deux minutes plus tard, la défense de la St-Pierre craque à nouveau. D’un subtile lob sur J.Marchand, l’attaquant des bleus ajoute un nouveau but pour Aizenay (1-4 ; 72’) . L’indéboulonnable portier Nieulais réalisera ensuite deux belles parades (76’ et 86’), mais sera contraint de s’incliner de nouveau à deux reprises (1-5 ; 83’ et 1-6 ; 88’).

Contrairement à la saison précédente, l’aventure en Coupe de France s’achève prématurément pour les hommes de G.Delahaye (1-6). Malgré beaucoup de choses intéressantes, l’écart de divisions avec Aizenay était trop conséquent pour se qualifier. Il s’agit maintenant de bien récupérer, de corriger les petites erreurs qui leur ont coûter cher, et de retenir certaines phases de jeu intéressantes entrevues par moment. Ces phases de jeu, qui, reproduites face à des adversaires de niveau départemental, feront mouche à coup sûr !

 

Crédit texte : C.Mornet
Crédit photo : A.Migné